Aller au contenu principal

Cotidienne
Prix des Oléagineux le 3 septembre : léger repli des cours du colza, dans le sillage du canola canadien et du pétrole

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les prix du colza se sont légèrement effrités entre les 2 et 3 septembre sur Euronext et le marché physique français, en raison de la baisse de ceux du canola à Winnipeg et du pétrole à New York et Londres. Les cours du soja ont quelque peu progressé, tout comme ceux de l'huile de palme à Kuala Lumpur.

En canola, la baisse des prix à Winnipeg s'explique notamment par la hausse de la monnaie canadienne face à ses principales concurrentes, pénalisant son attractivité sur la scène mondiale. L'arrivée de la récolte apporte également un peu de pression sur les prix. Les autorités locales annoncent que la récolte dans l'Etat de l'Alberta est effectuée à hauteur de 3,7 %. Le gel aurait frappé les plaines canadiennes en fin de semaine passée, mais les risques de dégâts seraient réduits. A suivre.
La Canadian Grain Commission estime que les livraisons de canola ont augmenté de 26 % entre les semaines se terminant les 19 et du 26 août, à 113 000 t environ. Les exportations ont grimpé de 242 %, mais à seulement 21 000 t, alors que les utilisations intérieures ont régressé de 18 %, à 113 000 t environ.
 
En pétrole, la baisse des prix sur les marchés à terme anglo-saxons s'explique par les conséquences de l'expansion du variant Delta de la Covid-19 dans le monde, affectant la demande en énergie.

Rétention de maïs au Brésil

La hausse des prix en graine de soja à Chicago s'explique par la bonne demande internationale notamment. L'USDA a annoncé une vente de 130 000 t de graine de soja états-unien à la Chine, pour une livraison en 2021/2022. Autre élément haussier : la progression des prix au Brésil, les producteurs locaux faisant de la rétention. L'analyste Safras & Mercado a expliqué que les Brésiliens n'ont vendu que 25,6 % de leur récolte 2021/2022, alors que les semis vont débuter, contre 49,3 % l'an dernier à la même époque.  Ainsi, 36,3 Mt ont été vendues, alors que la récolte nationale est attendue à 142,2 Mt par l'analyste. 
Les dégâts de l'ouragan Ida continuent de perturber la logistique à l'exportation des graines états-uniennes.
 
Les marchés états-unien et canadien seront clos aujourd'hui, en raison du Labor Day.
 
Notons que les autorités ukrainiennes estiment la récolte de colza nationale à 2,79 Mt.
 
En tournesol, les cotations sur les places hexagonales sont inchangées.
 

Marchés physiques français du 3 septembre 2021 (base juillet pour les céréales)

Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2021 janv.-mars 577,00 N -2,00
Fob Moselle Récolte 2021 oct.-déc. 577,00 N -2,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Oléique Récolte 2021 janv.-mars 535,00-540,00 N 0,00
Rendu Saint-Nazaire Oléique Récolte 2021 oct.-déc. 530,00 N 0,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil sept.-oct. 397,00 V -3,00
  48% pellets Brésil 3 de nov. 395,00 V -1,00
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2021 sept.-déc. 290,00 N 0,00
Départ Aisne fourrager Récolte 2021 sept.-déc. 292,00 N 0,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2021 sept.-déc. 293,00 N 0,00
Départ Aube fourrager Récolte 2021 sept.-déc. 287,00 N 0,00

Cotations commerciales des produits laitiers du 2 septembre 2021

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2490,00 N  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 970,00 T  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  sans norme dispo. inc.    
  normes hollandaises dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 3 septembre 2021

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8423 euro
1 euro 1,1872 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 3 septembre 2021

Matières premières Clôture Chicago
Soja 1283,00 cents/bois.
Tourteaux de soja 340,90 $/t
Huile de soja 59,00 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 3 septembre 2021

Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Nov. 2021 571,75
Févr. 2022 567,25
Mai 2022 561,00
Volume 8059
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Déc. 2021 698,50
Mars 2022 698,50
Juin 2022 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Déc. 2021 196,25
Mars 2022 196,25
Juin 2022 196,25
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 3 septembre 2021

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Oct. 2021 69,29 $
Indices des frets maritimes du 2 septembre Variation
Baltic Dry Index (BDI) 4001 -12,00
Baltic Capesize Index (BCI) 5716 50,00
Baltic Panamax Index (BPI) 3649 -57,00
Baltic Supramax Index (BSI) 3393 -41,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 1843 -16,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Stocks mondiaux de blé en hausse entre 2021/2022 et 2022/2023, selon Amis
L’indice des prix du blé de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a augmenté entre avril…
« Ce n’est pas le blé produit qui est à surveiller mais sa mobilité »
Le cabinet d’analyse Agritel estime qu’une baisse des prix du blé tendre ne sera possible qu’en cas d’amélioration de la…
Alimentation animale : l'année 2022 sera encore plus tendue, selon Nutrinoë
Après une baisse de 2% des volumes d’aliments pour animaux produits en Bretagne en 2021, les fabricants bretons réunis au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne