Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des oléagineux le 1er avril : hausse des cours du colza, craintes autour du gel en France

© Samuel Cauchois / La Dépêche Le petit meunier

Les cours du colza ont gagné du terrain entre le 31 mars et le 1er avril sur Euronext et le marché physique français, compte tenu du gel en France qui pourrait occasionner des pertes de potentiel dans les parcelles. Par ailleurs, le temps est sec au Canada, et des analystes privés indiquent que les agriculteurs locaux ne se positionneront pas à la vente tant qu’ils n’en sauront pas plus sur le déficit hydrique local.
 
En soja, les prix ont reculé à Chicago. Le marché continue d’enregistrer la hausse des assolements de soja aux Etats-Unis, plombant les cours à Chicago. La Chine a annoncé qu'elle va mettre aux enchères, le 7 avril, sur le marché local 500 000 t de ses réserves stratégiques. Le négociant Cofco a obtenu le droit d’exploiter un terminal de Santos au Brésil, et investira pour porter ses capacités d’exportations à 14 Mt à l’horizon 2026. Cela confirme l’intérêt grandissant de la Chine pour le soja brésilien et la maîtrise des chaînes logistiques.
 
Signalons également la baisse des prix du pétrole à New York et Londres. Le président états-unien, Joe Biden, a expliqué que plus de 30 pays allaient recourir à leurs stocks stratégiques.
 

La sole française de tournesol autour de 775 000 ha pour la récolte 2022

En tournesol, les cotations sont reconduites. La sole française pourrait atteindre entre 750 000 et 800 000 ha, selon divers analystes privés. Rappelons que la Russie a instauré un quota d’exportation d’huile de tournesol de 1,5 Mt du 1er avril au 31 août 2022, ainsi qu’un arrêt des exportations de graines de tournesol. Le pays a également instauré un quota d’exportation de 700 000 t de tourteau de tournesol. Les autorités ukrainiennes ont, quant à elles, annoncé qu’elles mettront en place un système d’assurance publique afin d’assurer les navires endommagés lors des hostilités sur le Danube. Les ports de Reni, Izmail, Ust-Dunaysk sont concernés.
 
De son côté, Jean-Philippe Puig, dirigeant du groupe Avril, a réclamé, le 30 mars sur BFM Business, une hausse des prix de l’huile de tournesol en grande surface, qui passerait de 1,5 € le litre à 3 € : « il faudra discuter avec la grande distribution, car le prix de la graine a doublé ». Il a également réclamé aux distributeurs de répercuter dans les prix à la consommation la hausse des coûts des matières premières qui frappe les éleveurs « qui subissent une situation insupportable ». Il a rappelé que les marques Lesieur étaient approvisionnées à 100 % de la graine française. Pour les marques distributeurs, « nous sommes couverts sur 2022, on a racheté le dernier bateau qui sortait de Bulgarie. […] Il n’y aura pas de risque d’approvisionnement en huiles en France d’ici à la fin de cette année ». La France importe 120 000 t d’huile environ par an, a-t-il rappelé.
 

Marchés physiques français du 1 avril 2022 (base juillet pour les céréales)

Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2021 avr.-juin 957,00 N  
Fob Moselle Récolte 2021 avr.-juin 970,00 N  
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Oléique Récolte 2021 avr.-juin 980,00 N  
Rendu Saint-Nazaire Oléique Récolte 2021 avr.-juin 980,00 N  
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil avr. 569,00 V  
  48% pellets Brésil mai 569,00 V  
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2021 avr.-juin 395,00 N  
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2021 avr.-juin 399,00 N  

Cotations commerciales des produits laitiers du 31 mars 2022

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 4045,00 N  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 1420,00 N  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  sans norme dispo. inc.    
  normes hollandaises dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 1 avril 2022

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9048 euro
1 euro 1,1052 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 1 avril 2022

Matières premières Clôture Chicago
Soja 1582,75 cents/bois.
Tourteaux de soja 450,00 $/t
Huile de soja 71,20 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 1 avril 2022

Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mai 2022 946,75
Août 2022 795,50
Nov. 2022 769,00
Volume 6150
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Juin 2022 698,50
Sept. 2022 698,50
Déc. 2022 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Juin 2022 196,25
Sept. 2022 196,25
Déc. 2022 196,25
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 1 avril 2022

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Mai 2022 99,27 $
Indices des frets maritimes du 31 mars Variation
Baltic Dry Index (BDI) 2358 -11,00
Baltic Panamax Index (BPI) 3141 -95,00
Baltic Capesize Index (BCI) 1760 114,00
Baltic Supramax Index (BSI) 2808 -67,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 1735 -20,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Stocks mondiaux de blé en hausse entre 2021/2022 et 2022/2023, selon Amis
L’indice des prix du blé de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a augmenté entre avril…
« Ce n’est pas le blé produit qui est à surveiller mais sa mobilité »
Le cabinet d’analyse Agritel estime qu’une baisse des prix du blé tendre ne sera possible qu’en cas d’amélioration de la…
Céréales et oléoprotéagineux bio : la volatilité du marché conventionnel perturbe le bio

La fixation des prix pour la nouvelle récolte est d’autant plus compliquée que la marché du conventionnel fait le yoyo…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne