Aller au contenu principal

Cotidienne
Prix des Oléagineux du 5 novembre : léger effritement des cours du colza sur Euronext, dans le sillage du soja à Chicago et de l'huile de palme à Kuala Lumpur

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les prix du colza sur Euronext et, par ricochet, le marché physique français se sont effrités entre les 4 et 5 novembre, subissant la pression exercée par le repli de ceux du soja à Chicago et de l'huile de palme à Kuala Lumpur. Néanmoins, la progression des cours du pétrole a freiné la baisse des cours de la graine oléagineuse européenne.

En soja, le repli des prix à Chicago est liée à la pression de la récolte états-unienne, ainsi qu'à la bonne dynamique des semis en Amérique latine, spécialement au Brésil. Cette semaine devrait être marquée par de faibles précipitations au pays de l'Oncle Sam, permettant aux agriculteurs locaux d'avancer dans leurs travaux de récoltes. Au Brésil et en Argentine, des pluies sont attendues, permettant de reconstituer les réserves hydriques du sol, favorables aux cultures. Cela devrait toutefois y ralentir les travaux d'emblavement, mais ces derniers sont déjà bien avancés, surtout au Brésil. En Chine, la résurgence de l'épidémie de Covid-19 fait fléchir la croissance, et inquiète les opérateurs quant à l'état de la demande future du pays. Et les opérateurs attendent de nouvelles ventes vers la Chine d'origine états-unienne, sachant que la concurrence brésilienne pourrait survenir dès janvier 2022, laissant peu de marge aux marchandises états-uniennes de se placer en Chine seules.
 
Les douanes chinoises rapportent des importations nationales de soja en octobre 2021 au plus bas depuis mars 2020, à 5,11 Mt, contre 8,69 Mt l'an dernier à pareille époque, compte tenu de faibles marges locales de trituration, et de l'ouragan Ida qui a retardé les chargements au départ des Etats-Unis.

Hausse estimée de la sole de soja états-unien en 2022/2023

Le rapport de l'USDA du 9 novembre sera à suivre avec attention. Un autre rapport de la même institution, publié le 5 novembre, prévoit une hausse de la sole de soja états-unienne lors de la campagne 2022/2023, compte tenu de la hausse du prix de l'azote et de cours de la graine oléagineuse jugés rémunérateurs. Dans le détail, les farmers états-uniens sèmeraient 87,5 millions d'acres (Ma) de soja, contre 87,2 Ma en 2021/2022. Un rapport annuel établissant des projections offre/demande de grains sur les dix prochaines années est prévu en février 2022.
 
Les cours de l'huile de palme à Kuala Lumpur ont cédé du terrain également, conséquence d'une régression des exportations malaisiennes. Selon l'analyste CGS-CIMB Research, les exportations du pays devraient régresser de 13 % entre septembre et octobre 2021. Les stocks devraient, de leur côté, grimper de 3,5 % sur la période, à 1,81 Mt. Ces informations seront à comparer avec les données du Malaysian Palm Oil Board le 10 novembre prochain.
 
Le net rebond des cours du pétrole sur les marchés à terme anglo-saxons s'explique par le fait que le marché ne croit guère en l'efficacité de la stratégie états-unienne de puiser dans ses réserves pour faire baisser les cours mondiaux. 
 
En tournesol, les cotations sur le marché physique français sont reconduites.
 

Marchés physiques français du 5 novembre 2021 (base juillet pour les céréales)

Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2021 févr.-avr. 689,00 N -3,00
Fob Moselle Récolte 2021 janv.-mars 694,00 N -3,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Oléique Récolte 2021 janv.-mars 620,00 N 0,00
Rendu Saint-Nazaire Oléique Récolte 2021 janv.-mars 620,00 N 0,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil nov. 390,00 V -5,00
  48% pellets Brésil déc. 388,00 V -5,00
Pois Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Marne fourrager Récolte 2021 nov.-déc. 322,00 N -3,00
Départ Somme/Oise fourrager Récolte 2021 nov.-déc. 327,00 N -3,00

Cotations commerciales des produits laitiers du 4 novembre 2021

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 2940,00 N  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 1040,00 N  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  sans norme dispo. inc.    
  normes hollandaises dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 5 novembre 2021

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8681 euro
1 euro 1,1519 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 5 novembre 2021

Matières premières Clôture Chicago
Soja 1192,25 cents/bois.
Tourteaux de soja 332,70 $/t
Huile de soja 58,78 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 5 novembre 2021

Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Déc. 2021 698,50
Mars 2022 698,50
Juin 2022 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Déc. 2021 196,25
Mars 2022 196,25
Juin 2022 196,25
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 5 novembre 2021

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Déc. 2021 81,27 $
Indices des frets maritimes du 22 octobre Variation
Baltic Dry Index (BDI) 4410 -243,00
Baltic Capesize Index (BCI) 5782 -423,00
Baltic Panamax Index (BPI) 4327 23,00
Baltic Supramax Index (BSI) 3584 -40,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 2057 12,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Stocks mondiaux de blé en hausse entre 2021/2022 et 2022/2023, selon Amis
L’indice des prix du blé de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a augmenté entre avril…
« Ce n’est pas le blé produit qui est à surveiller mais sa mobilité »
Le cabinet d’analyse Agritel estime qu’une baisse des prix du blé tendre ne sera possible qu’en cas d’amélioration de la…
Alimentation animale : l'année 2022 sera encore plus tendue, selon Nutrinoë
Après une baisse de 2% des volumes d’aliments pour animaux produits en Bretagne en 2021, les fabricants bretons réunis au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne