Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales - Les chiffres du CIC et la parité euro-dollar pèsent sur les cours du blé et du maïs

L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 15 et le 16 novembre 2023, expliquée par La Dépêche Le petit meunier. 

© Réussir SA

Les prix français du blé tendre, de l’orge fourragère en sympathie et du maïs ont tous reculé sur leur marché physique respectif. Les contrats sur le marché à terme parisien Euronext ont reculé dans le sillage du marché à terme de Chicago.  

Les estimations de production mondiale, corrigées à la hausse par le Conseil international des céréales (CIC), ont logiquement fait baisser les cours du blé tendre et du maïs (cf. fondamentaux plus bas). Par ailleurs, le niveau des exportations états-uniennes de blé hebdomadaires, en dessous des attentes à 176 300 t, ont enfoncé le clou pour le blé. En maïs, ce sont surtout des prises de bénéfices qui expliquent le retrait du contrat sur le CBOT. Blé et maïs poursuivaient leur mouvement baissier ce matin à Chicago. 

Dans les champs hexagonaux, selon le bulletin Céré'Obs de FranceAgriMer, près de 97 % des surfaces de maïs ont été récoltées au 13 novembre. Les semis de blé tendre sont quant à eux réalisés à hauteur de 71% (96% en 2022 à date), et ceux d'orge d'hiver à 84 % (99% en 2022 à date).

On notera aussi que les prévisions météorologiques font état de la poursuite des précipitations en Europe, France comprise, même si une baisse est attendue. Les producteurs ont mis en stand-by les travaux de semis dans de nombreuses zones, attendant une éclaircie pour les reprendre.
En Europe de l'Est, la moisson de maïs devrait continuer en Ukraine. Des pluies sont attendues dans le pays ainsi qu’en Russie de manière hétérogène selon les régions considérées. Aux Etats-Unis, les principales zones de production ne devraient pas recevoir trop de pluies, ainsi la récolte de maïs devrait se poursuivre et les travaux pour les cultures de blé d’hiver se poursuivre.
Enfin, en Amérique du Sud, on notera l’attente de pluies très importantes au Brésil (plus de 100 mm attendus dans le sud du pays notamment) qui devrait retarder les semis de maïs. 

La devise européenne a aussi constitué un facteur baissier pour les prix français, avec un euro qui demeure à un haut niveau face au dollar, autour de 1,085 $, pénalisant logiquement sur la compétitivité des productions agricoles issues de l’UE sur le marché mondial.

Enfin, le prix du pétrole a nettement reculé, pesant de fait sur les matières premières en général.

Fondamentaux 

  • Monde, céréales, production/stocks : Le Conseil international des céréales (CIC) estime, dans son rapport de novembre, la production 2023-2024 de blé à 787 Mt (+2 Mt) et le stock de report 2023-2024 à 264 Mt (-6% par rapport à 2022-2023). En maïs, la production mondiale est rehaussée à 1,22 Mdt (+4 Mt) comme le stock de report à 285 Mt.

 

Bulletin Céré'Obs de FranceAgriMer 
(semaine 45, du 7 au 13 novembre 2023)

Conditions de cultureEtat "bon à très bon"     S-1     N-1   
Blé tendre d'hiver86%91%98%
Orge d'hiver86%91%98%
Orge de printemps   
Blé dur21%15%70%
Maïs80%80%42%
Semis    S  S-1     N-1   
Blé tendre d'hiver    71 %    67 %     96 %
Orge d'hiver    84 %81 %99 %
Orge de printemps   
Blé dur    21 %15 %70 %
Maïs   
Récolte    S  S-1     N-1   
Blé tendre d'hiver   
Orge d'hiver   
Orge de printemps   
Blé dur   
Maïs   97 %    94 %    100 %

 

Marchés physiques français du 16 novembre 2023 (base juillet pour les céréales)

Blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Dunkerque220/11 meunier Récolte 2023nov.-déc.220,50N-2,00
Rendu La Pallice76/220/11 Récolte 2023nov.-déc.220,50N-2,00
Rendu Rouen76/220/11 Récolte 2023nov.-déc.220,00N-2,00
Rendu Pontivy/Guingampfourrager 74 kg/hl base, 72 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.211,00N-2,00
Fob Mosellemeunier Récolte 2023nov.-déc.208,00N-2,00
Fob RouenFC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023nov.n.p.  
 FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2023nov.inc.  
Fob La PalliceFA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023nov.n.p.  
Départ MarneBPMF 220 Hagberg Récolte 2023nov.-mars210,00N-2,50
Départ Eure/Eure-et-LoirBPMF 76 kg/hl Récolte 2023nov.-déc.213,50N-2,00
Départ Sud-Estmeunier Récolte 2023nov.-déc.225,00N-5,00
Blé durSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Port-la-Nouvellenormes semoulières 78 kg/hl Récolte 2023janv.-mars365,00-370,00N0,00
Départ Eure/Eure-et-Loirnormes semoulières Récolte 2023nov.-mars360,00-365,00N0,00
Départ Sud-Estnormes semoulières Récolte 2023janv.-mars365,00N0,00
MaïsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu BordeauxRécolte 2023nov.-mars196,00N-1,50
Rendu La PalliceRécolte 2023nov.-mars197,00N-1,50
Rendu Pontivy/GuingampRécolte 2023nov.-mars203,00N-1,00
Fob BordeauxRécolte 2023nov.-mars200,00N-1,50
Fob RhinRécolte 2023nov.-déc.205,00N-1,00
 Récolte 2023janv.-juin205,00N-1,00
Départ Sud-EstRécolte 2023nov.-déc.205,00N0,00
Orge fourragèreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Rouen62-63 kg/hl Récolte 2023nov.-déc.196,50N-2,00
Rendu Pontivy/Guingamp63 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.197,00N-2,00
Fob Mosellesans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2023janv.-mars188,00N-2,00
Départ Eure/Eure-et-Loir63 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.184,50N-2,00
Départ Sud-Est62/63 kg/hl Récolte 2023nov.-déc.200,00N-5,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilFaro 11,5% max Port 500 t Récolte 2023nov.-mars216,00-218,00N0,00
Orge de brasserie - PrintempsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilPlanet 11,5% max Port 500 t Récolte 2023nov.-mars299,00T0,00

Cotations des issues de meunerie du 14 novembre 2023

Son fin blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.145,00-147,00T 
 pelletsdispo.163,00-165,00T 
Remoulage demi-blancSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.157,00-159,00T 
Farine basseSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.203,00-205,00T 

Cotations commerciales des produits laitiers du 16 novembre 2023

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.n.p.  
 normes hollandaisesdispo.n.p.  

Evolution dollar / euro du 16 novembre 2023

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9217 euro
1 euro1,0849 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 16 novembre 2023

Matières premièresClôtureChicago
Blé553,50cents/bois.
Maïs474,75cents/bois.
Ethanol2,161$/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 16 novembre 2023

Blé meunier (Euronext)
EchéanceClôture
Déc. 2023226,25
Mars 2024231,25
Mai 2024234,25
Volume118428
Maïs (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2024206,00
Juin 2024211,50
Août 2024215,25
Volume2218
Blé Union Européenne (CME)
EchéanceClôture
Sept. 2018159,25
Déc. 2018163,25
Mars 2019164,75
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 16 novembre 2023

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Déc. 202372,90 $
Indices des frets maritimesdu 16 novembreVariation
Baltic Dry Index (BDI)175870,00
Baltic Panamax Index (BPI)1800107,00
Baltic Capesize Index (BCI)266490,00
Baltic Supramax Index (BSI)117837,00
Baltic Handysize Index (BHSI)5935,00

Les plus lus

Le bioéthanol pourrait représenter 1 % de la SAU française en 2035

Si la France compte 30 millions de voitures en 2035 dont 5 millions fonctionnant à l’E 85 à raison de 3,5 litres/100 km alors…

Prix des céréales - Nette progression des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 3 et le 6 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Prix des céréales - Net rebond des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 2 et le 3 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Prix des céréales - Repli des cours du blé et du maïs sur les marchés à terme en récolte 2023 mais hausse en récolte 2024

L’évolution des prix du blé, de l’orge et du maïs français entre le 1er et le 2 mai 2024, expliquée par La Dépêche Le petit…

Marché des engrais : tendance baissière en azote et phosphore

Malgré un contexte géopolitique incertain au Moyen-Orient engendrant la crainte de pressions sur les matières premières, le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne