Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales le 6 mai : léger retrait des cours du maïs, blé français soutenu par les conditions météorologiques

© Isabelle Marandel / La Dépêche Le petit meunier

Les prix du blé tendre n’ont pas affiché d’orientation franche vendredi 6 mai, avec un contrat Euronext stable à haussier en fonction des échéances. Le marché physique hexagonal a reconduit ses cours en blé tendre et en orge fourragère pour les premières livraisons de la nouvelle récolte. Le marché est toutefois tendu en raison du déficit hydrique qui touche les principales zones de production du pays. FranceAgriMer a d’ailleurs revu à la baisse les conditions du culture des blés d’hiver jugés "bonnes à excellentes" à 89 % au 2 mai (91 % la semaine dernière et 89 % l’an passé) et à 86 % (87 % la semaine dernière et 76 % en 2021) concernant l’orge d’hiver. En blé dur et en orge de printemps, les conditions de culture "bonnes à excellentes" sont respectivement stables à 83 % (69 % l’an dernier) et régressent à 88 % (91 % la semaine dernière et 82% en 2021).

Notons également que, selon les l’Organisation des Nations unies, près de 25 Mt de céréales seraient toujours bloquées en Ukraine, paralysées par le conflit armé qui s’y joue depuis février. Un blocage pesant logiquement sur le marché et générant de l’inquiétude pour la période de soudure à venir d’ici quelques semaines.  
 

Nette baisse des stocks de blé canadien d'un an sur l'autre

Côtés fondamentaux, selon le rapport StatCan de vendredi, le stock de blé au Canada (toutes variétés confondues) est estimé à 10,1 Mt, en baisse de 37,8 % par rapport à l’an dernier.  

Du côté du maïs, les prix se sont en revanche montrés légèrement baissiers, compte tenu d’amélioration des conditions météorologiques dans le Midwest des Etats-unis, où les semis pourraient progresser à leur faveur. En Argentine, les récoltes peinent à avancer avec seulement 25 % des surfaces attendues et des conditions de culture "bonnes à excellentes" corrigées à 16 % (19% semaine passée, et 44% en 2021). L’estimation de production en Argentine est maintenue à 49 Mt environ.
En France, selon FranceAgriMer, au 2 mai, les parcelles semées évoluaient à 84 % (60 % semaine précédente, 87 % en 2021) et présentent un stade "levée" pour 41 % d’entre elles (36 % en 2021). 

 

Marchés physiques français du 6 mai 2022 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2022 juil.-sept. 396,00 N 0,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2022 juil.-sept. 398,00 N 0,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2022 juil.-sept. 396,00 N 0,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager 74 kg/hl base Récolte 2022 juil.-sept. 391,00 A/V 0,00
Fob Moselle meunier Récolte 2022 5 d’août 383,00 N 0,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2021 mai 415,10   15,00
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2021 mai inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2021 mai 416,30   15,00
Départ Marne BPMF 220 Hagberg Récolte 2022 juil.-sept. 391,50 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2022 juil.-sept. 390,50 N 0,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2022 juil.-sept. 377,50 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle 20% mitadins sans garantie de Hagberg 76 kg/hl Récolte 2021 mai-juin 430,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir sans garantie de Hagberg Récolte 2021 mai-juin inc.    
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2021 mai-juin 500,00 N 0,00
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2021 mai-juin 348,00 N -2,00
Rendu La Pallice Récolte 2021 mai-juin 352,00 N -3,00
Rendu Pontivy/Guingamp Récolte 2021 mai-juin 373,00 N -2,00
Fob Bordeaux Récolte 2021 mai-juin 352,00 N -2,00
Fob Rhin Récolte 2021 mai-juin 348,00 N -2,00
Départ Sud-Est Récolte 2021 mai-juin 350,00 N 0,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2022 oct.-déc. 366,00 N 0,00
Rendu Pontivy/Guingamp 63 kg/hl mini Récolte 2022 juil.-sept. 378,00 N 0,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2022 juil.-déc. 350,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2022 juil.-sept. 360,00 N 0,00
Départ Sud-Est 66 kg/hl Récolte 2022 juil.-sept. 355,00 N 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel 11,5% max Port 500 t Récolte 2022 oct.-déc. 400,00 N 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2022 oct.-déc. 420,00 N 0,00

Cotations des issues de meunerie du 3 mai 2022

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 234,00-236,00 T  
  pellets dispo. 261,00-263,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 269,00-271,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 319,00-321,00 T  

Cotations commerciales des produits laitiers du 5 mai 2022

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 3800,00 T  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 1405,00 N  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  sans norme dispo. inc.    
  normes hollandaises dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 6 mai 2022

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9461 euro
1 euro 1,0570 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 6 mai 2022

Matières premières Clôture Chicago
Blé 1097,00 cents/bois.
Maïs 792,25 cents/bois.
Ethanol 2,160 $/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 6 mai 2022

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Mai 2022 406,25
Sept. 2022 397,50
Déc. 2022 390,50
Volume 44188
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Juin 2022 361,50
Août 2022 360,00
Nov. 2022 344,50
Volume 1537
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 6 mai 2022

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Juin 2022 109,77 $
Indices des frets maritimes du 6 mai Variation
Baltic Dry Index (BDI) 2718 74,00
Baltic Panamax Index (BPI) 3175 65,00
Baltic Capesize Index (BCI) 2894 173,00
Baltic Supramax Index (BSI) 2729 -3,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 1640 8,00
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Stocks mondiaux de blé en hausse entre 2021/2022 et 2022/2023, selon Amis
L’indice des prix du blé de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a augmenté entre avril…
« Ce n’est pas le blé produit qui est à surveiller mais sa mobilité »
Le cabinet d’analyse Agritel estime qu’une baisse des prix du blé tendre ne sera possible qu’en cas d’amélioration de la…
Alimentation animale : l'année 2022 sera encore plus tendue, selon Nutrinoë
Après une baisse de 2% des volumes d’aliments pour animaux produits en Bretagne en 2021, les fabricants bretons réunis au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne