Aller au contenu principal

Cotidienne
Prix des Céréales le 3 mai : recul des cours du blé tendre et de l’orge fourragère mais renchérissement du maïs

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les prix du blé tendre en nouvelle récolte ont reculé sur le marché physique français entre le 30 avril et le 3 mai, dans le sillage des marchés à terme européen et états-unien. La céréale nationale s’est dépréciée, en lien avec le déchargement à Dunkerque de marchandise roumaine (33 000 t). L’orge fourragère en nouvelle récolte a suivi le mouvement baissier du blé tendre, dans les mêmes proportions. En maïs, les cours en ancienne récolte ont progressé sur les places hexagonales, à l’image d’Euronext, tandis que le contrat Maïs à Chicago a perdu du terrain. Par contre, sur la nouvelle récolte, les cotations ont grimpé sur le CBOT et, par ricochet, sur le marché à terme européen, en lien avec la bonne demande chinoise dans un contexte de bilan mondial étroit. Le marché « est du plus en plus inquiet sur la capacité du Brésil à atteindre ses objectifs en termes d'exportations et sur la capacité des Etats-Unis de prendre la relève », indique Farm Futures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

InVivo et Groupe Soufflet ont signé un accord de rachat
Plusieurs autorités de concurrence se pencheront sur l’opération. Cette dernière pourrait être finalisée avant la fin de l’année.
Impact du gel : seulement 900 000 ha de colza en France en 2021, selon la Fop
Les plus fortes inquiétudes concernant l'état des cultures de colza sont concentrées dans le Sud-Ouest, le nord-Est et la…
« Il n’est pas impossible que la sole française de colza (pour la récolte 2021) tombe sous les 900 000 ha »  
Benoît Piètrement, président du conseil spécialisé Grandes cultures de FranceAgriMer, et Catherine Cauchard, chef de projet Céré’…
Paulic Meunerie : capacités de production et innovation pour l'élevage d'insectes
Fort de la progression de son chiffre d’affaires en 2020, du développement de son outil industriel et de son procédé Oxygreen, le…
Prix des Céréales le 4 mai : hausse généralisée des cours du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs

Les prix du blé tendre et du maïs sur le marché physique français ont progressé entre les 3 et 4 mai, à l’image des marchés à…

Prix du blé/maïs : comment expliquer une telle volatilité  ?
Divers experts ont livré leur analyse sur les causes pouvant expliquer la forte hausse et la volatilité accrue des prix des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne