Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales le 22 septembre : légère hausse des cours du blé tendre, stabilisation en maïs

  

© Samuel Cauchois / La Dépêche Le petit meunier

Les prix du blé tendre ont connu une légère hausse entre les 21 et 22 septembre sur Euronext et le marché physique français, suivant la hausse observée à Chicago. Ceux de l’orge fourragère ont suivi le mouvement, alors que ceux du maïs se sont stabilisés.

Des ventes états-uniennes de blé sous les attentes des opérateurs

La progression des cours du blé tendre est encore à mettre sur le compte des craintes quant à une escalade de la guerre en Ukraine. Autre élément haussier à Chicago : les plaines états-uniennes sont sèches, notamment dans le Kansas, perturbant les semis d’hiver. Ensuite, le déficit hydrique affecte également les cultures en Argentine. La Bourse de Rosario a revu à la baisse ses prévisions de production pour 2022/2023, qui tomberait à 16,5 Mt, contre 17,7 Mt précédemment. La Bourse de Buenos Aires est en accord avec ces prévisions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Fabrications d'aliments pour animaux en baisse de 1,2 Mt en 2022, selon le Snia
A l’occasion de sa conférence de presse de rentrée, le 31 août, le Snia confirme une baisse probable de 1,2 Mt de la production…
La remise en cause des exportations ukrainiennes par Vladimir Poutine dope les prix du blé et du maïs
Le Président russe, Vladimir Poutine a laissé entendre le 7 septembre que les conditions des accords du 24 juillet sur la…
Prix du blé tendre 2022/2023 : "Tout dépendra de la mer Noire", selon Agritel
Agritel juge la situation du marché mondial du blé tendre comme globalement tendue. Une quantité record de réserves de blé tendre…
Nutrition animale : le groupe Michel affiche une croissance de 2% pour la période 2021-2022
  Dans un marché en berne, le groupe familial breton Michel annonce une belle croissance en 2021-2022.
Hausse des prix de la farine insuffisante pour compenser la flambée des coûts, alertent les meuniers
Une lettre d’information de l’ANMF fait le point sur la hausse des coûts de production de la farine (blé, énergie, papier, carton…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne