Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales le 15 août : Peu d’évolution dans les cours des céréales, sauf en maïs sur le marché physique français, la situation géopolitique mondiale reste instable

  

Prix des céréales du 15 08 2022
© Isabelle Mirandel-La Dépêche Le Petit Meunier

Les cours du blé tendre ont peu évolué sur Euronext et le marché physique français entre les 11, 12 et 15 août, face à la faiblesse de l’activité en cette période de vacances estivales. Même constat du côté du maïs sur le marché à terme européen, bien que les prix aient grimpé en portuaire sur le marché physique hexagonal. Ceux de l’orge se sont également stabilisés. Les prix continuent de se maintenir à un niveau élevé, compte tenu de la situation géopolitique mondiale tendue. En effet, en plus de la guerre en Ukraine qui dure, les tensions entre la Chine et Taïwan tiennent également les opérateurs en haleine. Le rapport de l’USDA du vendredi 12 août n’a eu que peu d’effet sur les cours.

Notons la baisse des prix du blé tendre au départ de la Russie, compte tenu de la récolte en cours. Bayer a annoncé qu’il poursuivrait ses approvisionnements en intrants aux producteurs russes.

Les exportations au départ de l’Ukraine reprennent, mais à un rythme faible. Un bateau de 23 000 t de blé ukrainien est parti au départ du port de Pivdennyi pour arriver au port de Djibouti et approvisionner l’Éthiopie. Cette livraison se fait dans un cadre d’aide humanitaire à l’Afrique. Cinq bateaux de plus, chargés en grains, ont quitté les ports ukrainiens, dont trois depuis le port de Chornomosk, et deux depuis celui de Pivdennyi, dans le cadre de l’accord Ukraine/Russie/Turquie/Nations-Unies, ont annoncé les autorités turques. Enfin, les autorités égyptiennes et ukrainiennes ont déclaré travailler de concert afin de débloquer un bateau de blé ukrainien de 60 000 t depuis le port de Chornomosk. Ce bateau répondait à un achat du Gasc égyptien effectué en décembre 2021, pour chargements février. Mais l’Ukraine suspecte un vol de marchandises par une compagnie Russe, justifiant le blocage.

Le rapport de l’USDA du 12 août n’a pas apporté de grands changements dans les bilans mondiaux de blés. Les stocks mondiaux de fin de campagne commerciale 2022/2023 sont attendus à 267,3 Mt, contre 267,5 Mt en juillet dernier.

Le crop progress hebdomadaire établi par le même USDA rapporte que les récoltes de blé d’hiver sont faites à 90 % la semaine passée (94 % en moyenne sur les cinq dernières années à pareille époque). En blé de printemps, la coupe est achevée à hauteur de 16 %, contre 35 % en moyenne lors des cinq dernières années. Les conditions de cultures sont bonnes à très bonnes dans 64 % des cas, contre… 11 % l’an dernier à pareille époque (année de dôme de chaleur frappant le Canada et le nord des Etats-Unis, bassin de production du blé de printemps).

Le rapport hebdomadaire de FranceAgriMer sur l’état des cultures (Céré’Obs) rapporte que les récoltes de blé tendre, de blé dur et d’orges (hiver et printemps) sont achevées.

En maïs, les prix ont donc peu évolué sur Euronext, à l’image de Chicago, mais ont tout de même bien progressé sur certaines places, notamment en portuaire. Ceci en raison des mauvaises conditions de cultures notamment en France. Céré’Obs juge l’état des cultures comme bon à très bon dans seulement 53 % des cas en semaine 31, contre 62 % la semaine antérieure, et 91 % l’an dernier à la même époque.

L’USDA estime les rendements états-uniens à 176 boisseaux par acre (bu/a) en août, contre 177 bu/a le mois dernier. Le même organisme juge l’état des cultures bon à excellent dans 57 % des cas la semaine passée, au-dessus des attentes des opérateurs. Au niveau mondial, les stocks de fin de campagne 2022/2023 sont attendus à 306,7 Mt, contre 312,9 Mt en juillet, essentiellement du fait d’une nette baisse des réserves chinoises. Le marché craint une baisse de l’intérêt chinois pour la graine jaune, compte tenu des faibles performances économiques du pays.

 

Marchés physiques français du 15 août 2022 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2022 août-sept. 336,50 N 1,00
  220/11 meunier Récolte 2022 oct.-déc. 338,50 N 1,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2022 août-sept. inc.    
  76/220/11 Récolte 2022 oct.-déc. 343,00 N 1,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2022 août-sept. 336,50 N 1,00
  76/220/11 Récolte 2022 oct.-déc. 338,50 N 1,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager 74 kg/hl base Récolte 2022 août-sept. 320,50 N 1,00
Fob Moselle meunier Récolte 2022 oct.-déc. 318,50 N 1,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2022 août 344,03   0,00
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2022 août inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2022 août 343,23   0,00
Départ Marne BPMF 220 Hagberg Récolte 2022 sept. 326,50 N 1,00
  BPMF 220 Hagberg Récolte 2022 oct.-déc. 325,00 N 1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2022 août-déc. 325,50 N 1,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2022 août-sept. n.p.    
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2022 août-sept. n.p.    
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2022 août-sept. inc.    
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2022 août-sept. n.p.    
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2022 oct.-déc. 350,00 N 3,00
Rendu La Pallice Récolte 2021 oct.-déc. 342,00 N 3,00
Rendu Pontivy/Guingamp Récolte 2021 août inc.    
Fob Bordeaux Récolte 2022 oct.-déc. 348,00 N -3,00
Fob Rhin Récolte 2021 août-sept. 314,00 N -3,00
  revente Récolte 2021 août-sept. n.p.    
Départ Sud-Est Récolte 2021 août-sept. n.p.    
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2022 août-sept. 290,50 N 0,00
  62-63 kg/hl Récolte 2022 oct.-déc. 296,50 N 0,00
Rendu Pontivy/Guingamp 63 kg/hl mini Récolte 2022 oct.-déc. 306,00 N 0,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2022 sept.-déc. 282,50 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2022 août-déc. 281,50 N 0,00
Départ Sud-Est 64 kg/hl Récolte 2022 août-sept. n.p.    
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Faro 11,5% max Port 500 t Récolte 2022 janv.-mars 320,00 N 0,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Planet 11,5% max Port 500 t Récolte 2022 janv.-mars 365,00 N 0,00

Cotations des issues de meunerie du 9 août 2022

Son fin blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 184,00-186,00 T  
  pellets dispo. 208,00-210,00 T  
Remoulage demi-blanc Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 234,00-236,00 T  
Farine basse Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Ile-de-France   dispo. 328,00-330,00 T  

Cotations commerciales des produits laitiers du 11 août 2022

Poudre de lait Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours 5% H BT vrac dispo. 3581,50 N  
Poudre de lactosérum Spécifications Échéance euro/t   Variation
  Départ NBPL à 60 jours, BILA pH 6 vrac dispo. 900,00 N  
Babeurre Spécifications Échéance euro/t   Variation
  sans norme dispo. inc.    
  normes hollandaises dispo. inc.    

Evolution dollar / euro du 15 août 2022

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,9809 euro
1 euro 1,0195 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 15 août 2022

Matières premières Clôture Chicago
Blé 800,75 cents/bois.
Maïs 626,75 cents/bois.
Ethanol 2,161 $/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 15 août 2022

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2022 339,75
Déc. 2022 329,50
Mars 2023 326,75
Volume 30455
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Nov. 2022 337,00
Mars 2023 331,75
Juin 2023 330,50
Volume 945
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 15 août 2022

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Sept. 2022 89,41 $
Indices des frets maritimes du 15 août Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1404 -73,00
Baltic Panamax Index (BPI) 1885 -22,00
Baltic Capesize Index (BCI) 1098 -216,00
Baltic Supramax Index (BSI) 1607 14,00
Baltic Handysize Index (BHSI) 970 -8,00

Les plus lus

Moissons 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Épandage d'engrais sur blé tendre au printemps
InVivo s’attend à une taxation des engrais produits à partir d’énergies fossiles à l’horizon 2026

L’entreprise FertigHy, dont le groupe InVivo et Heineken sont actionnaires, prévoit la mise en place de taxes européennes sur…

Nutrition animale : vers une révision à la baisse des teneurs en mycotoxines

A l’occasion de sa journée annuelle de restitution, Oqualim s’est particulièrement concentré sur les mycotoxines pour…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne