Aller au contenu principal

Economie agricole
Prix des céréales, des oléagineux et des produits agricoles en hausse en octobre.

Les prix des produits agricoles ont progressé le mois dernier, ceux des moyens de production aussi (dont aliments pour animaux).

© Gerd Altmann/Pixabay

En octobre 2020, les prix des céréales ont accéléré (+ 6,7 % après +3,5 % en septembre) selon la dernière publication en la matière de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Ce sont ceux du maïs (+ 8 % sur un mois après + 3,5 %) et du blé tendre (+ 6,4 % après +3,4 %) qui ont largement participé à cette accélération de la hausse des prix.

La raison ? « La vigueur de la demande internationale et des inquiétudes sur les récoltes mondiales dues à la sécheresse, notamment en Russie, en Argentine et aux États-Unis » si l’on en croit les experts de l’Insee. On constate par ailleurs que, sur un an, les prix des céréales accélèrent également (+ 14,9 % en octobre après + 13,3 %).

Les prix des oléagineux augmentent également, mais moins vite, de 2,7 % sur un mois (après + 3,5 %) en lien avec les hausses des prix du soja (+ 9 % après + 8 %), du tournesol (+ 8,5 % après + 13,4 %) et dans une moindre mesure de ceux du colza (+ 1,1 % après + 1,3 %). Sur un an, tout comme les céréales, les prix des oléagineux accélèrent (+ 5,5 % après + 3 %).

Globalement, en octobre 2020, les prix des produits agricoles à la production augmentent de 2,1 % sur un an.

Moyens de production

Au mois d’octobre 2020, les prix d’achat des moyens de production sur un mois progressent de 0,5 %. La hausse est de 0,2 % sur trois mois alors que sur un an, on constate une baisse de 1,5 %.

Les prix des aliments pour animaux accélèrent leur hausse en octobre (+ 1 % après + 0,2 % le mois précédent). La progression sur trois mois est de + 1 % et de + 3 % sur un an.

Quant à ceux concernant l’énergie, ils subissent un léger redressement en octobre (+ 1,2 % après – 3,7 % un mois plus tôt). Ce mêmes prix de l’énergie étaient en baisse sur trois mois (- 3,3 %) et sur un an (- 18,5 %). Côté semences et plants, la stabilité prévaut : + 0,1 % sur un mois, - 0,4 % sur trois mois et – 0,2 % sur douze mois.

Enfin, les prix des engrais et amendements progressent un tout petit peu sur un mois (+ 0,2 % après – 0,7 % le mois précédent) mais reculent de 0,6 % sur trois mois et de 7,3 % sur un an.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Le Groupe InVivo et le Groupe Soufflet négocient pour un rapprochement
Les deux poids lourds de l’agriculture et de l’agroalimentaire français InVivo et Groupe Soufflet ont annoncé, le 13 janvier,…
Noriap renforce ses résultats financiers en pleine crise de Covid-19

« Nous avons vécu une campagne 2020 unique en son genre : à la crise du Covid-19, se sont ajoutés des rendements très…

Récolte mondiale de blé 2021/2022 attendue comme record par le CIC, tout comme les stocks
Le Conseil international des céréales (CIC) a livré ses premières projections concernant la récolte mondiale de blé 2021/2022.…
Leggo, un projet collectif pour la filière légumineuse du Grand Ouest
Le Grand Ouest s’organise pour construire une filière et produire des légumineuses à destination de l’alimentation humaine.
Agritel alerte sur un possible maintien à long terme du haut niveau de prix des grains
La hausse des prix des grains affecte la rentabilité des éleveurs et producteurs d'aliments pour animaux en France, mais aussi…
Protéines végétales et légumineuses fourragères ont droit au Plan de relance
FranceAgriMer vient de publier les conditions d’accès à la téléprocédure permettant une aide aux investissements.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne