Aller au contenu principal

COTidienne
Prix des céréales - Des marchés du blé et du maïs contrastés entre Europe et Etats-Unis

L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 16 et le 17 novembre 2023, expliquée par La Dépêche Le petit meunier. 

© Réussir SA

Les prix des principaux marchés à terme étaient en petite baisse du côté CBOT ce vendredi 17 novembre 2023 sur toutes les échéances, avec un recul un peu plus marqué en maïs qu’en blé. Sur Euronext, les cours des échéances les plus rapprochées gagnaient un tout petit peu de terrain avant de s’orienter à la baisse pour les échéances suivantes plus éloignées. Sur les marchés physiques hexagonaux, les prix du blé tendre et de l’orge fourragère progressaient un tout petit peu alors que ceux du blé dur et du maïs étaient stables.

Sans annonce d’informations fondamentales majeures, les marchés de céréales ont peu évolué ce vendredi. Ce sont les ventes techniques et des fonds d'investissement qui ont animé le marché états-unien du blé, avec un flux à l’exportation de ce pays vers le reste du monde en panne, les origines Russie et Ukraine demeurant plus compétitives et demandées que les autres en général. En France, les semis ont pris du retard en raison d’une météorologie adverse et de grandes incertitudes sur quand les producteurs pourront à nouveau accéder aux champs pour semer.

Côté maïs dans le monde, c’est la météo sud-américaine qui captait l’attention des opérateurs alors que les prises de profit en raison de la hausse de la veille animaient le marché. Autres éléments sur le marché du maïs, la réduction des surfaces plantées en Argentine annoncée par la Bourse de Buenos Aires d’une part et la performance à venir de la seconde récolte au Brésil. En France, la récolte touche à sa fin.

En macroéconomie et économie mondiale, on aura noté un euro à 1,09 dollar et des cours du pétrole qui ont progressé (hausse supérieure à 4 % pour les deux références internationales) vendredi après la chute de la veille. L’Opep et ses partenaires doivent se réunir cette semaine pour éventuellement intervenir afin d'enrayer la baisse des prix. C’est toujours un sentiment de ralentissement des économies mondiales qui prévaut sur les marchés financiers. A suivre, en Argentine, l’élection d’un nouveau président de la République, Javier Milei, un ultra libéral qui veut « dollariser » l’économie du pays. Les Etats-Unis connaîtront un jour férié cette semaine, avec la fête de Thanksgiving le jeudi 23 novembre.

Côté météo, entre le 18 octobre et le 16 novembre 2023, soit trente jours, la France a enregistré un cumul moyen de pluie de 237,3 mm, du jamais vu à l’échelle du pays et sur une telle période, toutes saisons confondues, selon Météo France. Au Brésil, on note le retour de précipitations intenses dans les jours à venir, en particulier dans le centre-sud. Les températures resteront autour des normales de saison.

Fondamentaux :

  • Ukraine, blé d’hiver, potentiel de récolte : 18 à 20 Mt possibles en 2024 alors que les producteurs ont semé environ 4 Mha (source : ministère de l’Agriculture) ;
  • Ukraine, grains, production : 74,12 Mt au total en 2023 sur 18,24 Mha au 16 novembre (source : ministère de l’Agriculture) ;
  • Ukraine, blé, production : 22,4 Mt sur 4,69 Mha et un rendement de 4,77 t/ha en 2023 (source : ministère de l’Agriculture) ;
  • Ukraine, orge, production : 5,89 Mt sur 1,5 Mha et un rendement de 3,92 t/ha en 2023 (source : ministère de l’Agriculture) ;
  • Ukraine, millet, production : 179 kt sur 79,2 kha et un rendement de 2.26 t/ha en 2023 (source :  ministère de l’Agriculture) ;
  • Ukraine, maïs, production : 23,7 Mt sur 3,19 Мha et un rendement de 7,42 t/ha en 2023 (source : ministère de l’Agriculture) ;
  • Inde, blé, semis : 8,6 Mha depuis le 1er octobre, date du début de la campagne, soit 5,5 % de moins par rapport à la campagne précédente.

Commerce international :

  • Algérie, blé tendre, achat : appel d’offres de 50 000 t restreint aux ports de Ténès et de Mostaganem avec une date de clôture de l’appel le 21 novembre et des dates de chargement s’étalant entre décembre et février pour les origines Europe et entre novembre et janvier si origines Amérique du Sud ou Australie, le cas échéant  (source : OAIC et traders en Europe) ;
  • Tunisie, blé dur, achat : 25 000 t à 425,8 $/t C&F.

 

Marchés physiques français du 17 novembre 2023 (base juillet pour les céréales)

Blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Dunkerque220/11 meunier Récolte 2023nov.-déc.221,00N0,50
Rendu La Pallice76/220/11 Récolte 2023nov.-déc.221,00N0,50
Rendu Rouen76/220/11 Récolte 2023nov.-déc.221,00N1,00
Rendu Pontivy/Guingampfourrager 74 kg/hl base, 72 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.211,00N0,00
Fob Mosellemeunier Récolte 2023nov.-déc.208,00N0,00
Fob RouenFC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023nov.226,72  
 FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2023nov.inc.  
Fob La PalliceFA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2023nov.227,92  
Départ MarneBPMF 220 Hagberg Récolte 2023nov.-mars211,00N1,00
Départ Eure/Eure-et-LoirBPMF 76 kg/hl Récolte 2023nov.-déc.214,00N0,50
Départ Sud-Estmeunier Récolte 2023nov.-déc.225,00N0,00
Blé durSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Port-la-Nouvellenormes semoulières 78 kg/hl Récolte 2023janv.-mars365,00-370,00N0,00
Départ Eure/Eure-et-Loirnormes semoulières Récolte 2023nov.-mars360,00-365,00N0,00
Départ Sud-Estnormes semoulières Récolte 2023janv.-mars365,00N0,00
MaïsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu BordeauxRécolte 2023nov.-mars196,00N0,00
Rendu La PalliceRécolte 2023nov.-mars197,00N0,00
Rendu Pontivy/GuingampRécolte 2023nov.-mars203,00N0,00
Fob BordeauxRécolte 2023nov.-mars200,00N0,00
Fob RhinRécolte 2023nov.-déc.205,00N0,00
 Récolte 2023janv.-juin205,00N0,00
Départ Sud-EstRécolte 2023nov.-déc.205,00N0,00
Orge fourragèreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Rendu Rouen62-63 kg/hl Récolte 2023nov.-déc.197,00N0,50
Rendu Pontivy/Guingamp63 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.197,00N0,00
Fob Mosellesans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2023janv.-mars188,00N0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir63 kg/hl mini Récolte 2023nov.-déc.185,00N0,50
Départ Sud-Est62/63 kg/hl Récolte 2023nov.-déc.200,00N0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilFaro 11,5% max Port 500 t Récolte 2023nov.-mars216,00-218,00N0,00
Orge de brasserie - PrintempsSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Fob CreilPlanet 11,5% max Port 500 t Récolte 2023nov.-mars299,00T0,00

Cotations des issues de meunerie du 14 novembre 2023

Son fin blé tendreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.145,00-147,00T 
 pelletsdispo.163,00-165,00T 
Remoulage demi-blancSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.157,00-159,00T 
Farine basseSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
Départ Ile-de-France dispo.203,00-205,00T 

Cotations commerciales des produits laitiers du 16 novembre 2023

BabeurreSpécificationsÉchéanceeuro/t Variation
 sans normedispo.n.p.  
 normes hollandaisesdispo.n.p.  

Evolution dollar / euro du 17 novembre 2023

DeviseValeur à la clôture
1 dollar US0,9198 euro
1 euro1,0872 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 17 novembre 2023

Matières premièresClôtureChicago
Blé550,75cents/bois.
Maïs467,00cents/bois.
Ethanol2,161$/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 17 novembre 2023

Blé meunier (Euronext)
EchéanceClôture
Déc. 2023226,75
Mars 2024232,25
Mai 2024234,75
Volume78441
Maïs (Euronext)
EchéanceClôture
Mars 2024205,75
Juin 2024212,00
Août 2024215,50
Volume980

 

Blé Union Européenne (CME)
EchéanceClôture
Sept. 2018159,25
Déc. 2018163,25
Mars 2019164,75
Volume0

Cotations des marchés internationaux du 17 novembre 2023

EnergieEchéanceValeur à la clôture
Pétrole (Nymex)Janv. 202476,04 $
Indices des frets maritimesdu 17 novembreVariation
Baltic Dry Index (BDI)182062,00
Baltic Panamax Index (BPI)187474,00
Baltic Capesize Index (BCI)276399,00
Baltic Supramax Index (BSI)120527,00
Baltic Handysize Index (BHSI)5996,00

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Congrès des grains Nancy-Dijon 2024 : une nouvelle formule appréciée des nombreux participants

La bourse aux grains de Nancy a changé de mois et de formule pour rendre ce rendez-vous professionnel des opérateurs de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne