Aller au contenu principal

Marchés financiers
Première livraison physique pour le contrat à terme russe sur le blé

Lancé en décembre 2020, le premier dénouement du contrat Blé, échéance mars 2021, vient d’avoir lieu.

© Bourse de Moscou

Les premières négociations sur le contrat à terme relatif au blé avec livraison physique avaient eu lieu le 21 décembre 2020 sur la bourse de Moscou (Moex). Avec des échéances prévues en mars, septembre et décembre, le premier terme du contrat est donc arrivé en ce mois de mars et la livraison des premiers volumes issus de ce nouvel outil de gestion a eu lieu le 11 mars.

Depuis son lancement, le volume des transactions a atteint 3 975 tonnes, soit une valeur échangée de 52,1 millions de roubles, selon un communiqué de presse de la bourse moscovite. Les clients de huit membres adhérents du système de négociation et de compensation (dont ceux de VTB Capital Broker et d’Univer Capital) ont été actifs pour cette première.

Le blé a été réglé au prix comptant de 14 100 roubles la tonne hors TVA (161,87 €/t), fixé dans les silos de la région de Voronej (Rossosh et Povorino).

Rappelons que le contrat porte sur du blé de classe 4 (taux de protéine minimum de 12,5 % et taux d’humidité de 13 %) par lot de 25 t et son symbole pour les négociations est WH4. C’est VTB Capital qui agit en tant que teneur de marché.

La bourse de Moscou présente ce nouveau contrat comme « un autre pas en avant dans le développement des marchés dérivés en Russie, ainsi qu'un nouveau potentiel pour le marché céréalier russe ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

InVivo et Groupe Soufflet ont signé un accord de rachat
Plusieurs autorités de concurrence se pencheront sur l’opération. Cette dernière pourrait être finalisée avant la fin de l’année.
« Il n’est pas impossible que la sole française de colza (pour la récolte 2021) tombe sous les 900 000 ha »  
Benoît Piètrement, président du conseil spécialisé Grandes cultures de FranceAgriMer, et Catherine Cauchard, chef de projet Céré’…
Paulic Meunerie : capacités de production et innovation pour l'élevage d'insectes
Fort de la progression de son chiffre d’affaires en 2020, du développement de son outil industriel et de son procédé Oxygreen, le…
Prix des Céréales le 4 mai : hausse généralisée des cours du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs

Les prix du blé tendre et du maïs sur le marché physique français ont progressé entre les 3 et 4 mai, à l’image des marchés à…

Le CFIA à Rennes est de retour
Décalée d’une journée, l’édition 2021 du CFIA aura bien lieu cette année. Petit tour d’horizon et focus sur les ingrédients et…
Prix du blé/maïs : comment expliquer une telle volatilité  ?
Divers experts ont livré leur analyse sur les causes pouvant expliquer la forte hausse et la volatilité accrue des prix des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne