Aller au contenu principal

Exportations céréalières
Port Atlantique La Rochelle : 2020, « une année hors normes »

L’an dernier est qualifié d’ « atypique » par la place portuaire rochelaise, qui a enregistré « un repli conjoncturel global de 8,8 % à 8 625 015 t » de son trafic.

Investissements privés et investissements de Port Atlantique la Rochelle, autant d’engagements de la place portuaire dans son ensemble pour se projeter vers l’avenir.
© Port Atlantique La Rochelle

« L’année 2020 aura été celle du cumul des difficultés rencontrées. Marquée tout d’abord par les mouvements sociaux contre la réforme des retraites, suivie de conditions climatiques retardant les manutentions de vracs et engendrant surtout une récolte céréalière calamiteuse dans l’hinterland du port, puis impactée par la crise sanitaire qui sévit encore », indique Port Atlantique La Rochelle, dans sa lettre d’information mensuelle en date de février. Le repli de l’activité impacte toutes les filières, avec des baisses de tonnages comprises entre -20,9 % pour les produits forestiers et papetiers et -4,1 % pour les vracs agricoles (engrais manufacturés et alimentation animale). Les exportations céréalières ne font pas exception à la règle, avec un recul de 10 % sur l’ensemble de l’année. Un point positif concerne la part modale ferroviaire sur le port rochelais, qui s’élève à 14 %, avec 1 222 614 t de marchandises portuaires transportées par le train, soit un hausse de 80 % depuis 2007.

Un trafic céréalier fortement impacté

« L’exportation de céréales, premier trafic portuaire, diminue [de fait] de 10 % sur l’ensemble de l’année, et ce malgré un premier semestre à la hausse, démontrant ainsi les conséquences de la très mauvaise récolte de l’été », souligne la lettre d’information de Port Atlantique La Rochelle.

Dans le détail, les exportations de blé se sont élevées à seulement 2 ,710 Mt en 2020, contre 3,133 Mt en 2019. Celles des orges s’établissent à 817 265 t (contre 860 880 t) et ceux du maïs 186 147 t (contre 129 187 t). Concernant les oléagineux, le trafic de 2020 représente 1 349 t en 2020, contre 8 810 t en 2019.

Quant aux vracs agricoles, le trafic des engrais manufacturés a reculé de 597 895 t en 2019 à 603 006 t en 2020, celui de l’alimentation animale de 270 712 t à 230 206 t.

Les investissements se poursuivent

Malgré la « conséquence directe de la crise sanitaire, et en particulier du premier confinement », sur « la baisse générale de la consommation pendant cette période », les entreprises portuaires, « confiantes en l’avenir », ont « maintenu leurs investissements, pour un total d’environ 8 M€ », indique Port Atlantique La Rochelle, dans sa lettre d’information mensuelle en date de février. On citera, notamment, l’« électrification de hangars de stockage pour le Groupe Sica Atlantique ». La place portuaire rochelaise a elle aussi investi « pour près de 7 M€ dans le cadre de différentes actions », parmi lesquelles « l’optimisation du front d’accostage de Chef de Baie » et « la réhabilitation de la gare de La Pallice, de terre-pleins et hangars ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

InVivo et Groupe Soufflet ont signé un accord de rachat
Plusieurs autorités de concurrence se pencheront sur l’opération. Cette dernière pourrait être finalisée avant la fin de l’année.
Impact du gel : seulement 900 000 ha de colza en France en 2021, selon la Fop
Les plus fortes inquiétudes concernant l'état des cultures de colza sont concentrées dans le Sud-Ouest, le nord-Est et la…
Paulic Meunerie : capacités de production et innovation pour l'élevage d'insectes
Fort de la progression de son chiffre d’affaires en 2020, du développement de son outil industriel et de son procédé Oxygreen, le…
Groupe Avril : finances dans le vert, Saipol renoue avec les bénéfices
L’Ebitda du groupe Avril grimpe à 243 M€ en 2020, en hausse de 42,9 % par rapport à 2019. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a…
Prix des Céréales le 4 mai : hausse généralisée des cours du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs

Les prix du blé tendre et du maïs sur le marché physique français ont progressé entre les 3 et 4 mai, à l’image des marchés à…

Ynsect achète Protifarm
Le spécialiste français de la production d’ingrédients naturels à base d’insectes acquiert l’entreprise néerlandaise produisant…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne