Aller au contenu principal
Font Size

NEPG : baisse de la production de conservation attendue en 2005

En cause, la réduction des surfaces dans le nord-ouest de l’Europe et la baisse de rendement, due à des conditions météorologiques défavorables. 

Le  North-Western European Potato Growers (NEPG), le groupement des producteurs de pomme de terre du nord-ouest européen, attend une récolte 2005 plus faible que la précédente. Telle a été la conclusion de la dernière réunion du NEPG, qui s’est tenue le 29 juin en Belgique. La réduction des surfaces au nord-ouest de l’Europe et la baisse de rendement due à des conditions météorologiques défavorables dans certaines zones, en seraient les principales raisons.

Volatilité des cotations

Pour l’ensemble des pays composant le NEPG*, à l’exception de l’Allemagne, les plantations ont eu lieu plus tardivement dans la saison que les années précédentes. La levée des pommes de terre a démarré lentement, particulièrement pendant le mois sec de juin.

En réaction à ces prévisions de baisse, les cotations du marché à terme ont atteint pour avril 2006 : 210 euros/t le 24 juin avant de redescendre à 160 euros/t à la suite des averses de juin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
De la farine et du blé de France pour le Liban
Les meuniers français et certains producteurs de blé proposent d’aider le Liban.  
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Agreste abaisse son estimation de récolte française de blé tendre 2020 à 29,7 Mt
Le ministère de l'agriculture français a également revu en repli ses prévisions en orges et en colza.
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne