Aller au contenu principal

Négoce de céréales et d'oléagineux - Les bénéfices annuels d'ADM décrochent

La division agriculture et oléagineux du négociant Archer Daniels Midland a vu ses revenus s'effriter significativement à cause de la chute des cours mondiaux des grains.

© ADM

Le négoce international Archer Daniels Midland a annoncé le 12 mars 2024 un résultat net en 2023 de 3,48 milliards de dollars (Md$), contre 4,34 Md$ en 2022. Cela représente un recul de 20% annuellement. Une partie de cet effritement provient des résultats de la division services agricoles (incluant les exportations de grains) et oléagineux (incluant notamment la trituration).

Lire aussi : Négoce Agricole : la justice américaine s'intéresse aux pratiques comptables d'ADM


Dans le détail, le résultat d'exploitation du segment services agricoles et oléagineux décroche de 8% entre les 31 décembre 2022 et 2023, pour tomber à 4 067 millions de dollars (M$). Ceci en raison de la baisse marquée des cours mondiaux des céréales et des oléagineux, engendrée par un redressement des disponibilités mondiales, qui a fortement pénalisé les marges, rapporte un communiqué d'ADM. La hausse des volumes exportés, spécialement depuis le Brésil, qui a bénéficié d'une moisson record, a toutefois limité l'effritement des résultats. 

Le segment services agricoles (incluant le commerce des grains) voit son résultat régresser de 15% entre 2022 et 2023, à 1 168 M$. Celui de la trituration recule de 21%, à 1 290 M$. ADM précise que 34,899 Mt de soja ont été triturées dans ses installations, contre 32,952 Mt l'an dernier. En maïs, 18,067 Mt de grains ont été broyées en 2023, contre 18,558 Mt en 2022.

 Une offre mondiale de céréales et d'oléagineux attendue comme abondante en 2024 selon ADM

Pour l'ensemble de l'année 2024, ADM estime que « l’offre mondiale de céréales et d’oléagineux devrait augmenter, car l’amélioration prévue des conditions météorologiques devrait soutenir des niveaux de production plus élevés dans les principaux pays d’Amérique du Sud. En supposant que les prix des commodités diminuent par rapport aux récents sommets et que les flux commerciaux s’ajustent aux bouleversements créés au cours des deux dernières années, ADM prévoit que la marge mondiale de trituration du soja diminuera en 2024, se situant probablement dans une fourchette allant de 35 $/t à 60 $/t », explique le communiqué.

Les plus lus

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Moisson 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Moisson française 2024 – Hausse des surfaces prévues en maïs, stabilité en tournesol, conditions de culture contrastées en céréales d’hiver

Le service de Statistique et prospective du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire (Agreste) vient de…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne