Aller au contenu principal

Protéagineux
Moins de féveroles en 2018 ?

Des experts de Terres Univia se montrent pessimistes concernant l’avenir de la féverole française. Celui du soja s’annonce sous de meilleures auspices.

Gousse de féveroles
© Jean Weber / Inra

« On pourrait voir une forte baisse des surfaces hexagonales de féverole ensemencées au printemps, entre 2017 et 2018 », s’est inquiétée Françoise Labalette, responsable Amont de Terres Univia le 27 février, en marge d’une conférence sur la protéine végétale au Salon international de l’agriculture. Si les experts de Terres Univia ont refusé de donner des projections précises, ses derniers voient plusieurs signes préoccupants : prix bas, agriculteurs, OS et industriels (alimentation animale et humaine) peu intéressés, en raison notamment du manque de solution pour lutter contre la bruche. « Seule la demande norvégienne, pour de la féverole décortiquée, permet de tenir le marché français pour le moment », concède Jean-Paul Lacampagne, analyste de Terres Univia. Les problèmes de bruche ont fermé les portes du marché égyptien, pénalisant fortement la filière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Soufflet lance "Colz'Avenir 2022", pour soutenir la production française de colza
Le groupe Soufflet s'engage à prendre en charge une partie du risque de retournement de parcelles de colza, à condition que les…
Céréales : une récolte française au-delà des 53 Mt dont 37,1 Mt de blé tendre, selon Agreste

Le service statistique du ministère de l’Agriculture a publié ses estimations de production pour la…

Le palier des 2 Mt de blé tendre exportées vers l’Algérie atteignable par l’Argentine
La récolte argentine de blé 2021/2022 s’annonce volumineuse. Un grand exportateur révèle avoir déjà réservé plus de 500 000 t de…
Roquette et NotCo s’allient pour créer des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers
L’expertise de Roquette permettra à la start-up NotCo d’aller plus vite dans le développement de produits innovants à base de…
Prix des Céréales le 30 juin : hausse des cours en blé tendre, orge fourragère et maïs après publication du rapport USDA

Les prix du blé tendre sur le marché physique français ont progressé entre le 29 et le 30 juin, dans le sillage d’Euronext et…

Ebro Foods cède une partie de Panzani au fonds CVC Capital
L’opération concerne les pâtes sèches, le couscous, les sauces et la semoule.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne