Aller au contenu principal
Font Size

Marché de la luzerne déshydratée : les voyants au vert

La production française de luzerne déshydratée entre 2016 et 2017 a progressé de 4,1 %, à 850 000 t, selon Coop de France Déshydratation. Le syndicat se réjouit de la bonne dynamique de la demande nationale et internationale.

Un vent d’optimisme souffle sur le marché de la luzerne déshydratée française. « L’érosion des surfaces de luzerne a pris fin. […] Nos usines de déshydratation sont quasiment saturées », a déclaré Éric Masset, président de Coop de France (CdF) Déshydratation le 6 février à Paris. Selon les données du syndicat, la production française 2017 s’élève à 850 000 t, en hausse de 14,1 % par rapport à l’année précédente (cf. graphe). Ce niveau de production se rapproche de celui « observé avant la baisse des aides de la Pac », se réjouit Serge Faller, directeur général de Désialis. La météo favorable à la culture de la luzerne a, bien entendu, joué dans la croissance du marché national, mais les experts de CdF Déshydratation y voient une tendance de fond : hausse de l’intérêt national, européen et mondial pour la protéine et les atouts agronomiques de la plante.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Kronenbourg se positionne pour accompagner la reprise
Le brasseur français (700 Ml de bière par an et 1 200 salariés) agit dans le cadre du déconfinement et prépare la saison d’été.
[Coronavirus Covid 19] La boulangerie artisanale et industrielle française navigue à vue

Jean François Loiseau, président d’Intercéréales et de l’Association nationale de la Meunerie française, a bien souligné, le…

[Coronavirus - Covid-19] Jean-François Loiseau : "La filière céréalière a absorbé tous les surcoûts liés au Covid-19"
Le président d'Intercéréales, Jean-François Loiseau, a appelé l'État à "plus de reconnaissance et d'accompagnement" à l'occasion…
Une récolte de blé tendre à 32-33 Mt encore crédible

Fin mai, Stratégie Grains annonçait dans nos colonnes une récolte…

A 20 ans, la filière CRC redouble de projets
A l’occasion de son 20e anniversaire, Marc Bonnet, directeur général du GIE CRC (groupement d’intérêt économique pour…
Blé tendre : fortes divergences sur le niveau de la récolte russe 2020
L’analyste SovEcon table sur une récolte de blé tendre supérieure à 80 Mt cette année, de loin la plus haute pour le moment.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne