Aller au contenu principal

Logistique portuaire : vers des coûts de transbordement en Russie au niveau français...

Les capacités logistiques des secteurs céréaliers russe et ukrainien ont progressé, mais le conflit armé entre les deux pays pourrait tout remettre en question.

Au large du port russe de Kavkaz, le transbordement de céréales d’une péniche à un Panamax est plus compétitive que le transbordement depuis un terminal portuaire, mais davantage soumise aux aléas climatiques.
© E. Zernin

« Les coûts de fobbing [transbordement en français, correspondant au coût du chargement d’un bateau depuis un terminal portuaire] passeront sous la barre des 10 dollars la tonne avant 2030 sur la zone mer Noire », témoigne Eduard Zernin, président du conseil d’administration de Rusgrain Union (association russe des exportateurs de céréales). « Nous pensons que ces coûts seront au niveau européen dans les cinq à dix ans à venir », déclare Maksym Kharchenko, analyste d’UkrAgroConsult. Ces experts espèrent que leurs pays se mettront au niveau de l’Hexagone, dont le coût de fobbing s’élève à environ 6 dollars la tonne. Mais ces déclarations ont été enregistrées avant le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, ce qui pourrait changer la donne.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Marché des engrais : relâchement de la tension sur les prix des produits azotés

Après la flambée des cours des engrais en réaction à l’invasion de l’Ukraine fin février, le mois d’avril enregistre un…

Terrena présente ses résultats 2021 et confirme la pertinence de son plan à horizon 2030
Les indicateurs financiers sont bons pour le groupe et la coopérative de Loire-Atlantique.
Céréales et oléoprotéagineux bio : la flambée des cours inquiète la filière

Le marché bio continue à subir l’onde de choc provoqué par le contexte du conflit en Ukraine et la flambée des cours de…

Production mondiale de blé 2022/2023 en repli, à cause de la guerre en Ukraine, selon l'USDA
Les stocks mondiaux de blé tombent à 267,02 Mt pour 2022/2023, contre 279,72 Mt en 2021/2022
La Fête du pain de retour en 2022 !
Après deux années blanches pour cause de Covid-19, l’évènement national revient du 16 au 22 mai 2022.
Prix des céréales le 16 mai : l’Inde met le feu aux cours mondiaux du blé… et du maïs

Les principaux cours des contrats Blé et Maïs ont bondi, lundi 16 mai 2022, tant en Europe sur Euronext que sur…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne