Aller au contenu principal

Matières premières alimentaires
Les prix des matières premières alimentaires importées en avril continuent de progresser mais moins vite.

Les prix du pétrole ont plutôt eu tendance à refluer.

La hausse des prix des matières premières alimentaires importées en France se poursuit mais ralentit un peu en avril.
© Insee

En avril 2022, les prix en euros des matières premières alimentaires importées ont poursuivi leur hausse mais de façon moins soutenue qu’en mars : + 5,1 % en avril contre + 9,2 % en mars, d’après le bulletin de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) paru vendredi 20 mai 2022. Sur trois mois, on enregistre + 17,2 %, et + 41,9 % sur les douze derniers mois.

Dans le détail, les prix des oléagineux ralentissent nettement (+ 1,3 % après + 22 %) tout comme, dans une moindre mesure, ceux des céréales (+ 5,1 % après + 11,5 %) et ceux du sucre (+ 4,7 % après + 8,1 %).

Sur trois mois, la hausse s’affiche à + 20,5 % en céréales et à + 27,6 % pour les oléagineux. Sur les douze derniers mois, les progressions sont de + 19,6 % pour les céréales et de + 39 % pour les oléagineux.

 

Pétrole en baisse

En avril 2022, le prix du pétrole en euro se replie (− 9,2 % après + 24,7 % en mars). Exprimé en dollar, on constate également une baisse : − 10,5 % après + 21,1 %. Ce qui donne une moyenne à 104,9 dollars le baril ou 96,7 euros pour le mois écoulé. La tonne de gazole vaut 1 015,70 euros en avril 2022, en baisse de 2,5 % par rapport au mois précédent.

Sur douze mois, le prix du baril de Brent en dollar a progressé de 61,9 % (+ 78,6 % en euro) alors que la tonne de gazole enregistre un bond de 134,5 %.  

La prochaine publication concernant les prix des matières premières agricoles et du pétrole importés aura lieu le 17 juin 2022.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Guerre en Ukraine - La Russie en marche vers un leadership agricole
Thierry Pouch, économiste à l’APCA, envisage trois scenarii pour la fin de guerre en Ukraine, dont la partition du pays au profit…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Moisson 2022 Blé tendre - Hétérogénéité inédite des rendements, estimés à 69,5 q/ha en moyenne

Le rendement moyen de la récolte de blé tendre française 2022 s'élèverait à 69,5 q/ha en moyenne, selon une…

Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Prix des céréales du 30 juin 2022 : nouvelle baisse marquée du blé et du maïs

Les cours du blé tendre et du maïs ont de nouveau marqué une baisse sur leur marché physique respectif, en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne