Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Transports
Le train, un moyen pour la France d’intégrer les nouvelles routes de la soie

Le transport ferroviaire de grains France-Chine est faisable et présente un certain nombre d’avantages. Mais de nombreuses difficultés, techniques et administratives, sont à appréhender.

© Didgeman (Pixabay)

« Pour développer le transport ferroviaire France-Chine, il faut cibler les régions intérieures de la Chine, où se trouvent d’importants bassins de consommation », a indiqué Xavier Wanderpepen, directeur de la Division transport ferroviaire Chine-Europe de la SNCF, lors d’une conférence au Salon international de l’agriculture à Paris, le 27 février. Ce dernier croit spécialement aux échanges d’orges et de malt entre les deux pays. « Bon nombre de brasseries chinoises se trouvent dans les terres et des villes accessibles par voies ferrées », précise-t-il. Autant d’arguments pour que l’Hexagone se greffe au projet des nouvelles routes de la soie développé par le gouvernement chinois depuis 2015, grâce au développement des échanges par trains. Mais elle aura fort à faire, sachant que « la France n’est officiellement pas dans le projet, contrairement à l’Europe du Nord », rappelle Xavier Wanderpepen.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[Coronavirus Covid 19] Moulin de la Chaume : « Nous avons adapté notre production et certaines choses mises en place perdureront »
Rachel Rossetto, directrice générale de Moulin de la Chaume (La-Voulte-sur-Rhône, Ardèche) appartenant au groupe …
Cultures céréalières : « des situations irrattrapables dans certains secteurs de l'Hexagone »
Selon Arvalis-Institut du végétal, la principale préoccupation pour les cultures de blé et d’orge françaises est actuellement le…
[Covid-19] Démarrage dans l’incertitude pour la première coupe de luzerne 
La première coupe de luzerne a commencé plutôt vers fin avril. Les acteurs sont confiants en dépit des incertitudes de marché. Le…
[Coronavirus Covid 19] Banque de France : nouvelles perspectives d’activités et de croissance économiques en agriculture et agroalimentaire
Comme chaque mois, la Banque de France vient de publier son enquête mensuelle de conjoncture. Le point par rapport au mois…
[Covid-19] Nutrition animale : les approvisionnements ont tenu mais l’année 2020 observera une forte baisse 
Les président de la La coopération agricole, Jean-Luc Cade, et du Syndicat des industriels de la Nutrition animale, François…
Vers une récolte française de blé tendre 2020 à 32-33 Mt ?
Les pluies courant mai ont globalement été insuffisantes pour rattraper le potentiel de production des cultures d’hiver. Les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne