Aller au contenu principal

Meunerie
Le gouvernement algérien sanctionne certains minotiers nationaux

© Bru-nO (Pixabay)

Ayant achevé l’audit commandé dans le cadre de la préservation des réserves de change et de la rationalisation des importations de céréales, le gouvernement algérien a décidé la fermeture immédiate de 45 minoteries (leurs noms n’ont pas été rendus public). Le directeur général de l’OAIC (Office algérien interprofessionnel des céréales) a également été suspendu. Au 17 juillet, un nouveau directeur n’avait pas encore été nommé.

Pas de pénurie attendue

Dans le cadre de cet audit, les autorités ont constaté des dépassements de la part de certaines minoteries quant à leur capacité de production effective, et des surfacturations en vue d’obtenir des quotas subventionnés supplémentaires. La surcapacité des installations minotières à l’échelle du pays (le double des besoins réels, selon certains observateurs) est connue. Pour y remédier, l’OAIC accordait aux moulins un quota de blé subventionné, correspondant à 40 % de leur capacité de production, afin de réguler le marché de la farine et d’éviter la surproduction. Certains moulins contrevenants ont été tentés, soit de tricher sur leur capacité réelle, soit de laisser des lignes de production inutilisées afin d’optimiser le fonctionnement des lignes restantes. « Par ailleurs, quelques moulins construits récemment, contre toute logique économique compte tenu de la surcapacité déjà existante, étaient à l’arrêt car ils n’avaient pas reçu l’agrément pour être approvisionnés par l’OAIC », fait remarquer Roland Guiragossian, spécialiste de l’Algérie à France Export Céréales.

En raison des surcapacités existantes, ce dernier ne pense pas qu’il puisse y avoir rupture d’approvisionnement sur le marché de la farine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Thierry Blandinières plaide pour la création d'un contrat Blé premium à Chicago
A l'occasion du congrès de l'Association générale des producteurs de blé, le patron du groupe In Vivo a défendu la création d'un…
« La HVE n’est pas contre les autres certifications mais à côté et s’adresse au plus grand nombre »
Josselin Saint-Raymond, secrétaire général de l’Association nationale de développement de la HVE – HVE et directeur à l’…
Ÿnsect : partenariat avec Noriap pour livrer en nourriture sa future usine d'insectes près d’Amiens
Ce site de fabrication d'ingrédients à base de larve de scarabée Molitor, à la capacité de production record, « consolidera sa…
Danone s’intéresse à l’huile et la protéine de pongamia
Les produits à base de cette légumineuse sont développés par une jeune entreprise étatsunienne.
LSDH : création de l’Atelier INOVé, une unité d’extraction de jus à base de grains
Le groupe familial, en partenariat avec Sofiprotéol, compte construire une usine dédiée à la production de jus végétaux et…
Cyclope 2021 : « un pseudo supercycle haussier des matières premières »
Philippe Chalmin, président de l’association Cyclope, a présenté le 26 mai son rapport 2021, intitulé « Cette obscure clarté qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne