Aller au contenu principal

Semences
Le Gnis se prépare à la suppression des dérogations automatiques en bio

L’interprofession a opéré une refonte de son site dédié aux semences bio, opérationnel le 11 juin, dans le but d’accompagner la sortie du système des dérogations automatiques.

© suraj (Pixabay)

Alors que la fin des dérogations automatiques est prévue en 2035 dans le règlement bio de l’Union européenne, en France, nous avons l’objectif d’y arriver plus vite, à 100% d’ici 2025», a déclaré Michel Straëbler, secrétaire général de la commission Agriculture biologique du Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis), lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée le 30 mai dernier à Paris. D’où la volonté de l’organisation de faciliter l’interface entre l’agriculteur biologique et les fournisseurs de semences certifiées AB .

Le but est de mettre davantage en adéquation la demande et l’offre variétale, et ainsi limiter le nombre de dérogations automatiques pour utiliser des semences non traitées en post-récolte en cas d’indisponibilité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales et oléoprotéagineux bio : la baisse de la consommation entraîne une détente des prix
Alors que les données FranceAgriMer arrêtées au 1 er novembre affiche un recul de 7 % des utilisations de blé tendre…
Les groupes BZ et Bunge signent un partenariat
Le partenariat entre Groupe BZ et Bunge permettra notamment d'accroître, à Rouen, le potentiel de développement de la zone…
Crise énergétique - Les malteurs français veulent une solution rapide pour éviter des pertes de marché à l'international
Maillons incontournables de la filière Bière, les malteurs hexagonaux s'inquiètent de la flambée des cours de l'énergie, gaz en…
Quelle baisse de la production européenne d’aliments pour animaux en 2022 ?
La Fédération européenne des fabricants d'aliments composés (Fefac) a communiqué ses estimations pour la production européenne d’…
Céréales - La Tunisie pourrait importer 250 000 t de blé tendre français en 2022/2023 selon Intercéréales
Des responsables d'Intercéréales et de FranceAgriMer se sont rendus à Tunis le 9 novembre, à l'occasion des rencontres annuelles…
Marché des engrais - un souffle de détente sur des prix toujours fermes
Enjeu stratégique au niveau mondial pour assurer des niveaux de récolte attendus, le marché des engrais fait plus que jamais l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne