Aller au contenu principal

Marché/Commerce des grains
Le coût mondial des importations de produits alimentaires à un niveau record en 2021, selon la FAO

Un rapport biannuel de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur l’état des marchés des produits alimentaires explique que la hausse du coût des importations de céréales et de produits qui en sont issus a davantage crû que ceux de produits à haute valeur ajoutée, tels que les fruits ou les produits laitiers.

Le coût mondial des importations de produits alimentaires s’élève à 1,75 trillions de dollars en 2021, un niveau record, en hausse de 14% par rapport à 2020, et de 12% par rapport à la prévision de juin 2021, alerte le dernier rapport biannuel de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publié en novembre.

Le renchérissement de ce coût est dû à deux facteurs : la flambée du prix des matières premières et du fret. Les pays développés concentrent 60% de la facture totale, sachant qu’elle grimpe de 11% par rapport à l’an dernier. Les pays en voie de développement paient les 40% restant, mais ont connu une hausse annuelle plus conséquente, de 20%. Enfin, les pays les moins avancés connaissent une augmentation de 16% de leur coût d’importation. La raison : l’accélération plus intense des prix des produits de base (céréales, huiles, etc.) comparé à ceux à plus haute valeur ajoutée (fruits, légumes, produits laitiers, œufs etc.), explique la FAO.

A titre d’exemple, le coût des importations de céréales et produits issus de céréales a augmenté de 40 milliards de dollars (Md$) en 2021 par rapport à 2020, contre 37,5 Md$ de hausse lors de la prévision de juin 2021. Celui des produits laitiers et des œufs a connu une progression plus modérée, de seulement 10,8 Md$ entre 2021 et 2020 (environ 9 Md$ de hausse annuelle concernant la prévision de juin 2021).

Des importations de produits céréaliers à 248 Md$

Au total, les importations mondiales de céréales et de produits qui en sont issus ont coûté 248,5 Md$ en 2021, contre 208,5 Md$ en 2020. Les pays en voie de développement y ont consacré 145,2 Md$ cette année, contre 115,3 Md$ l’an dernier, alors que les pays développés n’en ont consommé que 103,3 Md$ en 2021, contre 93,1 Md$ en 2020.

Citons quelques fondamentaux propres aux marchés des grains détaillés par la FAO dans les pays de l’hémisphère sud, qui auront un effet sur les coûts des importations dans les prochains mois : la production de blé en Australie 2021 est attendue à 32,6 Mt (31,5 Mt selon l’USDA début novembre), et celle en Argentine à 19,2 Mt (20 Mt d’après l’USDA).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Boulangerie : le prix de la baguette de pain bloqué à 0,29 euro pendant quatre mois chez Leclerc
L'annonce du patron de l'enseigne E. Leclerc a déclenché une vague de contestations de la filière Blé-Farine-Pain.
Emmanuelle Pabolleta remplace Eugénia Pommaret à la direction générale de l’UIPP

Directrice de la communication et des affaires publiques de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP) depuis…

Baguette/Leclerc : le rayon Boulangerie en Grande Distribution est-il rentable ?
Le blocage du prix de la baguette à 0.29 euro annoncé par Michel Edouard Leclerc relance la question des conditions dans…
Une belle année 2022 pour les aliments à base de protéine végétale ?
Quelques tendances et repères en matière de développement du marché des protéines végétales qui croît régulièrement.
Claude Risac élu président de l’Usipa

Après avoir nommé Marianne Flamary au poste de déléguée générale en juin dernier, l’Union des syndicats des…

Des stocks hexagonaux de blé tendre potentiellement au plus haut depuis 17 ans !
Les mauvaises performances françaises à l’export sur l’Algérie justifient l’essentiel de l’alourdissement du bilan national…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne