Aller au contenu principal

La rétention en culture limite toujours les échanges

Blé tendre : demande refroidie par les prix

Progressive sur la semaine, la hausse des cours a été bien marquée. Et les consommateurs, meuniers comme fabricants d’aliments –qui lui préfèrent les maïs et orges– ne sont pas disposés à s’engager à ces niveaux de prix. Les échanges sont donc peu présents faute d’acheteurs, mais également de vendeurs qui se montrent peu présents. La rétention des producteurs alimente d’ailleurs la progression des prix. La tendance haussière est en effet avant tout liée à la sécheresse qui sévit en Argentine. C’est donc une nouvelle fois le portuaire qui a assuré l’animation du marché alors que la demande internationale est toujours au rendez-vous. L’activité internationale reste en effet soutenue. La Syrie a de nouveau émis un appel d’offres pour 200.000 t de blé tendre, tandis qu’Israel cherche 25.000 t de fourrager. Notons que dans le Sud-Ouest, les utilisateurs espagnols sont en retrait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Arterris développe son activité Meunerie en toute autonomie
Suite au rachat en totalité des Moulins pyrénéens, le groupe coopératif prend les choses en main et déploie ses filières…
Axéréal : début du plan de restructuration au printemps 2021
Suppressions d'emplois, plan de départs volontaires et fermetures de sites au programme.
La Fondation Avril et Citizen Capital lancent le fonds Agri Impact
L'objectif du fonds Agri Impact est de lever 50 M€ dans les prochains mois, afin de soutenir la transition agricole, en finançant…
Saipol annonce avoir collecté 80 000 t de graines de colza et de tournesol en 2020 via sa plateforme OleoZE
L’industriel Saipol explique avoir en moyenne rémunéré de 25 €/t supplémentaires les agriculteurs ayant vendu leurs graines en…
Les raisons de la non flambée des cours du blé dur depuis novembre 2020
La production canadienne de blé dur s’est avérée supérieure aux attentes, et la Covid-19 n’a vraiment dopé la consommation…
Damien Bourgarel quitte la direction générale de Limagrain

« Le Conseil d’Administration de Limagrain, réuni le 29 janvier 2021, a pris acte et a accepté la démission de Damien…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne