Aller au contenu principal

Politique/Syndicats
La filière bioéthanol veut être incluse dans le plan automobile annoncé par le gouvernement

Les divers syndicats représentant la filière française du bioéthanol demandent aux autorités une série de mesures destinées à soutenir la consommation de Superéthanol.

© IADE-Michoko-Pixabay

Les syndicats de la filière bioéthanol française regrettent de ne pas être intégrés au plan de soutien de la filière automobile présenté par le président Emmanuel Macron en début de semaine 22 et le fait savoir. Dans un communiqué commun du 29 mai rédigé par l'AGPB (Association générale des producteurs de blé), l'AGPM (Association générale des producteurs de maïs), la CGB (Confédération générale des producteurs de betteraves) et le SNPAA (Syndicat national des producteurs d’alcool agricole), ils regrettent que le plan en question se focalise trop sur les véhicules électriques, omettant la filière biocarburant.

Une prime à l’installation de boitier de conversion à l’E85 de 200 € aux ménages modestes

Les syndicats agricoles déplorent le fait « que les constructeurs automobiles ne soient pas suffisamment incités à développer des versions flex-fuel E85 (référence aux véhicules à essence pouvant rouler au moyen d’un carburant contenant 85% d’éthanol, le Superéthanol) ». Afin de remédier à ce constat, la filière nationale bioéthanol présente une série de mesures incitant les consommateurs à se tourner vers l’E85 : « accorder une prime à la conversion de 200 € aux ménages modestes qui font installer un boîtier de conversion E85 homologué par l’Etat sur un véhicule essence, réduire la taxe sur les véhicules des sociétés (TVS) sur les véhicules neufs équipés de moteur flexfuel-E85, dont les émissions sont inférieures ou égales à 120 g de CO2, en appliquant un abattement de 40% sur les émissions , et classer en Crit’Air 1 les véhicules flex-fuel ».

La filière bioéthanol rappelle qu’elle représente une source de création d’emplois non négligeable et non délocalisable, et permet la production d’alcool servant à la fabrication de gel hydroalcoolique, nécessaire à la lutte contre le Covid-19.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Euronext/Sitagri : un contrat à terme Blé dur en novembre pour la filière Pâtes/Semoules
En gestation depuis 2017, les travaux sur un nouveau contrat à terme Blé dur d’Euronext, basé sur un indice Sitagri, sont achevés.
Avril négocie avec Bigard pour la vente d'Abera et Porcsgros
Porcsgros et Abera continueront d'assurer des débouchés aux filières Nutrition animale de Sanders, filiale du groupe Avril.
Algue, pois et soja en alternative aux œufs et crevettes chez Nestlé
Le groupe suisse poursuit le développement de sa gamme d’alternatives alimentaires aux produits d’élevage.
Egalim 2 : Intercéréales attend des décrets dérogatoires, le Snia et l'Ania des éléments pratiques
Cécile Adda Dailly, responsable RSE d’Intercéréales, explique que la loi mérite encore quelques précisions pour la filière…
Le groupe Avril projette des perspectives de production d’Oleo100 spectaculaires d’ici 2023
La production d’Oleo100 devrait passer de près de 55 000 m3 aujourd’hui à 200 000 m3, voire 300 000 m3, à l’horizon 2023.
Vincent Jouan succède à Etienne Henriot à la présidence du Gie CRC

Administrateur de la coopérative Ynovae (née de la fusion en 2016 de Capserval et Cérépy et basée à Véron, dans l’Yonne),…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne