Aller au contenu principal

Légumes secs
La campagne lentille 2021 en France s’avère décevante et atypique

© Pixabay

« La lentille affiche des rendements très décevants, quelle que soit la région de production considérée » avec « des conditions climatiques défavorables », constatent Terres Univia et Terres Inovia dans leur premier bilan concernant la campagne de lentilles française 2021, publié fin octobre, sans mentionner de chiffres pour autant. Les surfaces de lentilles pour l’année 2021 ressortent en stagnation ou en recul par rapport à 2020, qui comptait 35 520 ha de surface de production. Les rendements nets ressortent « deux à trois fois inférieurs au rendement moyen observé sur les trois dernières années ».

Un marché de la lentille dynamique

Pour l’Association nationale interprofessionnelle des légumes secs (Anils), les rendements ont été́ divisés par cinq en 2021, en comparaison avec ces moyennes. Du coup, la production française « ne pourra couvrir que 20 % de la demande d’un marché français particulièrement dynamique » (+20 % de ventes en lentilles vertes depuis 2017, selon l’Anils). L’interprofession appelle les professionnels à ne pas baisser les bras et à maintenir leur dynamique de semis pour la campagne 2022.

Le spécialiste français des légumes secs en général et des lentilles en particulier Sabarot fait le même constat : « Les inquiétudes de ce début d’été se sont, au fil des semaines, confirmées et le bilan est catastrophique dans notre région Auvergne-Rhône-Alpes et, visiblement, cette situation se vérifie au niveau national. 2021 s’inscrit comme étant une année de moissons désastreuses pour toutes les lentilles de France ».

Pour l’Organisme de défense et de gestion de l’AOP de la lentille verte du Puy, « il faut remotiver les producteurs. Ce n’est pas parce qu’il y a eu une mauvaise année, qu’il faut abandonner ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Boulangerie : le prix de la baguette de pain bloqué à 0,29 euro pendant quatre mois chez Leclerc
L'annonce du patron de l'enseigne E. Leclerc a déclenché une vague de contestations de la filière Blé-Farine-Pain.
Emmanuelle Pabolleta remplace Eugénia Pommaret à la direction générale de l’UIPP

Directrice de la communication et des affaires publiques de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP) depuis…

Baguette/Leclerc : le rayon Boulangerie en Grande Distribution est-il rentable ?
Le blocage du prix de la baguette à 0.29 euro annoncé par Michel Edouard Leclerc relance la question des conditions dans…
Une belle année 2022 pour les aliments à base de protéine végétale ?
Quelques tendances et repères en matière de développement du marché des protéines végétales qui croît régulièrement.
Claude Risac élu président de l’Usipa

Après avoir nommé Marianne Flamary au poste de déléguée générale en juin dernier, l’Union des syndicats des…

Des stocks hexagonaux de blé tendre potentiellement au plus haut depuis 17 ans !
Les mauvaises performances françaises à l’export sur l’Algérie justifient l’essentiel de l’alourdissement du bilan national…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne