Aller au contenu principal

Marché des semences
Hausse attendue des prix des semences, selon l’Union française des semenciers

L’Union Française des Semenciers explique que les intentions de semis de printemps des agriculteurs sont très incertaines, ayant pour habitude de se décider au dernier moment.

© UFS

« Nous n’avons pas de chiffre précis, mais il est évident que les hausses des prix de l’énergie, des engrais, des grains etc. ont un effet sur ceux des semences françaises, qui devraient augmenter », a déclaré Claude Tabel, président de l’Union française des semenciers (UFS) le 3 novembre en conférence de presse. Ce dernier ajoute « qu’il se pourrait que le prix de la semence de maïs/tournesol grimpe de 10-15 %. Mais ces chiffres ne sont que pure spéculation ».

Le président de l’UFS rappelle que les prix des semences sont contractualisés, lissant la volatilité des prix des matières premières. Mais une partie du prix se construit tout de même en fonction de celui de la commodité, précise-t-il.

Pour Claude Tabel, la hausse des prix des semences ne va pas forcément affecter le choix des assolements des agriculteurs lors du printemps prochain. « Si les prix des grains de maïs restent élevés, ils auront les moyens de payer la semence », indique-t-il. Pour lui, leur choix se fait habituellement au dernier moment, et surtout en fonction du climat.

Sole de blé tendre française 2021 par rapport à 2020

Pour l’ensemble des céréales, « les informations qui nous ont été remontées pour le moment au travers du SEMAE (ex-GNIS, l’interprofession des semences et plants) nous font croire que la sole de blé tendre sera la même que celle de l’an dernier (5 Mha). En colza, elle atteindrait 1,2 Mha. En maïs, il est encore tôt pour se prononcer, mais aucune information ne nous dit que les assolements baisseront », détaille Claude Tabel. Le président de l’UFS ne nie toutefois pas que la hausse des prix des engrais pourrait inciter les producteurs à s’orienter davantage vers des cultures moins gourmandes en intrants, tels que les protéagineux, le sorgho, le tournesol…

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Prix des Céréales le 12 novembre : nette hausse des cours des céréales sur les marchés à terme, plus marquée en maïs qu’en blé

Les cours des principaux contrats Blé et Maïs ont nettement augmenté vendredi 12 novembre 2021, tant à Chicago…

Lancement du contrat à terme Blé dur Euronext le 3 janvier 2022

La plate-forme boursière Euronext a annoncé, le 9 novembre sur son site internet, le

Prix des Céréales le 5 novembre : blé, orge et maïs en baisse sur tous les marchés

Erratum : Dans la Cotdienne du 4 novembre, le prix de l'orge fourragère au 3 novembre départ Eure-…

Feu vert de la Commission européenne pour l’acquisition de Soufflet par InVivo


La Commission européenne a indiqué, le 22 novembre, qu’elle avait approuvé, « en vertu du règlement européen sur les…

Kura lève 1M€ pour développer la culture de protéines végétales
Le spécialiste de produits japonais made in France veut développer la culture de soja bio en particulier.
Prix des céréales le 17 novembre : nouvelles hausses des cours du blé et du maïs

Les principaux cours des contrats Blé et Maïs ont tous progressé, tant à Chicago sur le CBOT que sur Euronext…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne