Aller au contenu principal

Guerre en Ukraine - La Russie et l'Ukraine pourraient signer un accord pour une reprise de l'export de grain par la mer Noire

© dandelion (Pixabay)

Alors que de nombreux points de désaccords subsistaient encore en milieu de semaine, un texte, visant à sécuriser l'export de grains ukrainiens via la mer Noire, serait en passe d'être signé entre l'Ukraine et la Russie ce vendredi, selon l'Agence France Presse. La Turquie et les Nations unies, présents depuis le début des négociations il y a plusieurs semaines, sont associés à cet accord. Ce dernier devrait être signé à 13h30 à Istanbul, en présence du secrétaire général de l'ONU, des ministres turc et russe de la Défense et du ministre chargé des Infrastructures de l'Ukraine, selon l'agence de presse.

L'accord, dont le contenu reste à découvrir dans le détail, serait d'une durée initiale de 4 mois, afin de débloquer les grains actuellement bloqués dans les silos ukrainiens. On parle d'un volume de près de 25Mt.

Toutefois, l'accord ne prévoit rien concernant le déminage au large des côtes ukrainiennes. Les chargements seraient "escortés par des bâtiments ukrainiens jusqu'à la sortie des eaux territoriales" rapporte l'AFP. L'inspection des navires au départ et à destination des ports ukrainiens.serait réalisée dans l'un des ports d'Istanbul par des représentants de toutes les parties et des Nations unies. "Un centre de contrôle et de coordination" faisant appel aux mêmes opérateurs devrait être mis en place.

Selon Kiev, les exportations pourraient démarrer à partir de trois ports en particulier : Odessa, Pivdenny et Tchornomorsk. Avec comme objectif d'élargir les exportations à d'autres zones.
 
Notons que la Russie a obtenu la garantie que les sanctions occidentales ne s'appliqueront pas, ni directement ni indirectement, à ses propres exportations de produits agricoles et d'engrais, selon l'AFP.

Les cours du blé surtout  et du maïs ont accueilli la nouvelle en reculant fortement ce vendredi sur le marché à terme de Chicago comme sur Euronext.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales et oléoprotéagineux bio : la baisse de la consommation entraîne une détente des prix
Alors que les données FranceAgriMer arrêtées au 1 er novembre affiche un recul de 7 % des utilisations de blé tendre…
Export mer Noire - Le retour de la Russie à la table de négociations détend les cours mais pas le marché
Les Russes peuvent changer d’avis du jour au lendemain, selon diverses sources publiques et privées. Près de 10 Mt de grains et…
Les groupes BZ et Bunge signent un partenariat
Le partenariat entre Groupe BZ et Bunge permettra notamment d'accroître, à Rouen, le potentiel de développement de la zone…
Quelle baisse de la production européenne d’aliments pour animaux en 2022 ?
La Fédération européenne des fabricants d'aliments composés (Fefac) a communiqué ses estimations pour la production européenne d’…
Crise énergétique - Les malteurs français veulent une solution rapide pour éviter des pertes de marché à l'international
Maillons incontournables de la filière Bière, les malteurs hexagonaux s'inquiètent de la flambée des cours de l'énergie, gaz en…
Céréales - La Tunisie pourrait importer 250 000 t de blé tendre français en 2022/2023 selon Intercéréales
Des responsables d'Intercéréales et de FranceAgriMer se sont rendus à Tunis le 9 novembre, à l'occasion des rencontres annuelles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne