Aller au contenu principal

Négoce agricole
GN Solutions reprend Etablissements Demeuré en Bretagne

Le négoce agricole poursuit sa mue afin que les acteurs atteignent une taille critique.

© GNSolutions

En Bretagne, GN Solutions, négociant agricole situé dans le Morbihan (conseil, valorisation et recherche de valeur ajoutée) né en 1979 sous l’impulsion de Paul Duclos, a annoncé, le 3 mars, la reprise des Etablissements Demeuré, négociant agricole situé en Ille-et-Vilaine essentiellement (entreprise familiale créée en 1929 autour de la vente de semences de pommes de terre et de semences agricoles).

Dans cette opération, GN Solutions est accompagné par Sofiprotéol (filiale d’investissement et de développement spécialiste du monde agro-industriel et agroalimentaire et appartenant au groupe Avril) et par Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, filiale du groupe Arkéa (financement des entreprises, des institutionnels et des professionnels de l’immobilier).

L’idée est de créer une société leader du négoce agricole sur une zone s’étendant sur trois départements : Côtes-d’Armor, Ille-et-Vilaine et Morbihan, s’inscrivant sur le créneau de l’offre locale de proximité en complément de l’offre des grands acteurs coopératifs de la région. Le nouvel ensemble devrait peser environ 80 M€ de chiffre d’affaires et réalise une collecte estimée à 180 000 t de céréales et d’oléoprotéagineux.

Réseau et pool bancaire

C’est l’actuel dirigeant de GN Solutions, Frédéric Gaudin, qui pilotera le nouvel ensemble et il devra, avec tout le personnel du nouveau groupe « répondre aux défis actuels du secteur (développement des filières qualité et environnementale, valorisation des nouvelles technologies, évolution du conseil agronomique…) ». La nouvelle entité continuera aussi de proposer « des conseils en matière d’agronomie, ainsi que de vendre divers produits d’approvisionnement et de nutrition animale » selon le communiqué de presse.

Pour développer ses activités, ce nouvel acteur du négoce agricole régional pourra aussi s’appuyer sur le réseau national Impaact, existant depuis 2016 et qui regroupe 80 négoces agricoles privés issus des régions Ouest (AA créé en 1987), Centre-Auvergne (Alliance Appro lancé en 2001) et Sud-Ouest (Adour Appro fondé en 2004). Impaact est également partie prenante de cette opération via sa holding financière France Négoce Investissements (FNI), qui facilite les transmissions familiales et les reprises de ses membres en apportant son soutien financier et sa compétence.

Le financement de cette opération, dont le montant exact n’a pas été révélé, repose sur une prise de participation majoritaire par GN Solutions dans Etablissements Demeuré. Une partie de l’opération s’effectue sous forme de quasi-fonds propres, complétée par une dette bancaire auprès d’un pool constitué de la Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel d’Ille-et-Vilaine, du Crédit Agricole du Morbihan, de la Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel des Côtes d’Armor, de la Banque Palatine et de BNP Paribas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Luzernes : Désialis absent du marché jusqu'à la fin septembre minimum
Face à une moindre production de luzerne sur les deux premières coupes, le déshydrateur est dans l’attente des résultats des deux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne