Aller au contenu principal

Flambée des prix de l’énergie : quelles aides pour les boulangers ?

Face à l’explosion de leurs factures énergétiques, le gouvernement a réuni les représentants des boulangers ce jour pour évoquer les soutiens auxquels ils peuvent prétendre.

Four à pain dans une boulangerie
© Pixabay

[Mis à jour le 10 janvier avec la lettre adressée aux boulangers par le gouvernement]

« L’Etat est aux côtés des boulangers, nous ne laisserons tomber personne », a affirmé Bruno Le Maire en fin de matinée, à l’issue d’une réunion avec les représentants du secteur de la boulangerie. « Au moment où la baguette française a été classée au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco ce serait un paradoxe de ne pas nous donner les moyens de soutenir les boulangers face aux prix de l’énergie et de l’électricité », a-t-il poursuivi.
 

Deux dispositifs existants

Alors que les artisans boulangers font face à l’explosion de leurs factures énergétiques, le ministre de l’Economie accompagné d’Olivia Grégoire, ministre déléguée aux PME, a rappelé que les boulangers pouvaient faire appel à deux dispositifs pour l’heure peu connus des artisans :

  • le guichet ouvert sur impot.gouv.fr pour bénéficier d’une aide pour payer leurs factures de gaz et d’électricité des mois de novembre et décembre. « Ce guichet devait fermer le 1er janvier nous avons décidé de le prolonger tant que les prix de l’énergie sont élevés », a souligné Bruno Le Maire.
     
  • l’amortisseur électricité, appliqué directement par les fournisseurs d’énergie, et permettant une remise de 20% sur la facture d’électricité.

 

« Le cumul de ces deux aides peut représenter 40% de remise sur la facture d’énergie des boulangers », selon le ministre de l’Economie. Le gouvernement doit adresser un courrier aux 33 000 boulangers de France pour rappeler ces aides auxquelles ils ont droit.

Des points d'accueil seront également ouverts au sein des préfectures pour échanger avec les professionnels sur leurs difficultés et les aides possibles. « Certaines équipes iront aussi à la rencontre des boulangers et se déplaceront de boulangeries en boulangeries pour échanger », précise Bruno Le Maire.
 

Report d’impôts et cotisations sociales

Comme annoncé ce matin sur France info par Elisabeth Borne, Bruno Le Maire et Olivia Grégoire ont aussi indiqué aux représentants des boulangers que ces derniers pourraient demander un report du paiement de leurs impôts et des cotisations sociales en cas de problèmes de trésorerie.

 

Les fournisseurs d'énergie pris à parti

Dans l’après-midi, les deux ministres ont réuni l’ensemble des fournisseurs d’énergie (dont EDF, Engie, Total Energies…), qui selon eux ne font pas assez d’effort. « Les fournisseurs n’aident pas suffisamment les PME et les boulangers, je suis convaincu qu’ils peuvent faire plus et mieux », a déclaré Bruno Le Maire devant la presse, estimant qu’ils ne respectaient pas les engagements qu’ils ont pris en octobre dernier.

Il faut que les fournisseurs d’énergie prennent aussi leur part

« Le prix de la baguette a augmenté donc le consommateur paie sa part, le boulanger aussi, l’Etat aussi, il faut que les fournisseurs d’énergie prennent aussi leur part », a-t-il poursuivi.

Après avoir rappelé le contenu de la charte, le ministre a engagé les fournisseurs à la respecter et prévenu que si ce n’était pas le cas, le nom de fournisseurs concernés serait rendu public.

 

Les contrats pourront être résiliés sans frais

Il a par ailleurs annoncé à l’issue de la réunion trois nouveaux engagements pris par l’ensemble des fournisseurs d’énergie :

  • Faire figurer sur la facture de janvier le bénéfice de l’amortisseur électricité, les boulangers éligibles devant au plus vite se faire connaitre auprès de leurs fournisseurs
  • Donner des facilités de paiement aux entreprises ayant des difficultés de trésorerie
  • Permettre exceptionnellement aux boulangers de résilier des contrats sans frais si le prix de l’énergie a augmenté de manière prohibitive.

 

Des factures multipliées par trois ou quatre

Ces annonces interviennent alors que les appels à l’aide des boulangers se multiplient dans les médias ces jours-ci, comme dans cet article de France info où Julien Bernard-Regnard, 32 ans, explique avoir dû fermer sa boulangerie ne décembre après avoir vu ses factures énergétiques passer de 400 à 1300 euros par mois ou encore Frédéric Roy, boulanger et cofondateur du collectif pour la survie des Boulangers et de l’artisanat qui évoque une facture multipliée par trois ou quatre et annonce une manifestation le 23 janvier prochain à Paris.

 

Avant la réunion à Bercy, Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la Boulangerie-Pâtisserie française (CNBPF) avait de son côté souhaité que les boulangers puissent « casser les contrats d’énergie abusifs ». Une demande entendue.

Les plus lus

Baisse de la TVA sur l'alimentation animale en 2023
Au 1er janvier 2023, le taux de TVA applicable aux ventes d’aliments pour les animaux producteurs de denrées alimentaires et aux…
Four à pain dans une boulangerie
Flambée des prix de l’énergie : quelles aides pour les boulangers ?
Face à l’explosion de leurs factures énergétiques, le gouvernement a réuni les représentants des boulangers ce jour pour évoquer…
Intact Regenerative et Axéréal lancent une filière protéine végétale dans le Loiret
Le projet doit démarrer en 2023 et être opérationnel pour la moisson 2024
Algama lève 13 M€ pour remplacer les œufs par des solutions à base d’algues
  Une levée de fonds qui servira notamment à lancer un site industriel en Belgique. Le procédé peut intervenir en boulangerie…
Céréales et oléoprotéagineux bio : le marché n’est guère dynamique en ce début d’année 2023
En ce début d’année 2023, le marché des céréales et oléoprotéagineux bio fonctionne au ralenti, avec des réapprovisionnements au…
Prix des céréales - Nouveau retrait des cours du blé et du maïs sur Euronext, en l'absence de marché aux Etats-Unis
L’évolution des cotations des céréales françaises (blé, orge, maïs) entre le 13 et le 16 janvier, expliquée par La Dépêche Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne