Aller au contenu principal

Retour sur 
Evolution des cours du colza

EN PANNE SECHE. A 4,4 Mt, selon le ministère de l’Agriculture, la production française de graines de colza s’établirait cette année en hausse de 9 % sur 2004. Un résultat dû à une progression de la sole mais également à un rendement record de 36 q/ha (+1 q/ha). En toute logique, les cours sur le marché physique devraient alors évoluer à la baisse. Or il n’en est rien. Bien au contraire, le colza n’a pas cessé de s’apprécier durant ces deux derniers mois. De 206,00 euros/t début août, le prix du colza rendu Rouen atteint 223,00 euros/t, fin septembre. Cette fermeté est à mettre sur le compte d’un paramètre externe au marché : l’envolée des cours de l’or noir. Celle-ci laisse en effet présager un développement de la demande en biocarburants.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

[Covid-19] Barilla remercie ses 8 400 employés en leur versant 11 M€
L'entreprise familiale distribue une prime exceptionnelle à son personnel en reconnaissance de leur dévouement en cette année…
Le Groupe InVivo et le Groupe Soufflet négocient pour un rapprochement
Les deux poids lourds de l’agriculture et de l’agroalimentaire français InVivo et Groupe Soufflet ont annoncé, le 13 janvier,…
Noriap renforce ses résultats financiers en pleine crise de Covid-19

« Nous avons vécu une campagne 2020 unique en son genre : à la crise du Covid-19, se sont ajoutés des rendements très…

Protéines végétales et légumineuses fourragères ont droit au Plan de relance
FranceAgriMer vient de publier les conditions d’accès à la téléprocédure permettant une aide aux investissements.
Agritel alerte sur un possible maintien à long terme du haut niveau de prix des grains
La hausse des prix des grains affecte la rentabilité des éleveurs et producteurs d'aliments pour animaux en France, mais aussi…
Près de 300 M€/an dédiés à la régénération du réseau fluvial en 2021 et 2022

Voies navigables de France (VNF) a décidé, lors de son conseil d’administration du 16 décembre, d'investir 80 M€ d’opérations…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne