Aller au contenu principal

Développement international et nouveaux produits pour Malteurop

L’Espagne, le Mexique, la brasserie artisanale et le bio sont au menu de la stratégie du malteur, avec de nouvelles installations et des malts conditionnés en sacs de 25 kg.

Malterie d'Albacete (Espagne) de Malteurop.
© Malteurop

 

La filiale Malts et ingrédients maltés (1 100 collaborateurs, 30 sites, 14 pays) de la coopérative Vivescia, Malteurop, vient de faire des annonces qui montre toute son ambition et sa stratégie, dans le cadre de son plan de développement à horizon 2022. Récemment, Olivier Parent, directeur général, déclarait au journal rémois L’Union que Malteurop voulait « passer de 10 % à 15 % de parts de marché dans le monde ».

Après l’agrandissement de son site australien, Malteurop poursuit son essor à l’international avec l’extension des installations espagnoles d’Albacete, opérationnelles depuis le 23 septembre : la capacité de production est portée de 60 000 t à 100 000 t/an pour 14 M€ investis. Ce malt est destiné aux grands brasseurs espagnols et aux brasseries artisanales régionales, en pleine expansion. La capacité des malteries espagnoles du groupe représente 350 000 t et 16 % de la capacité mondiale de Malteurop. Le malteur construit aussi une malterie au Mexique, d’une capacité de 120 000 t, dans le cadre d’un contrat à long terme avec Heineken. La fin des travaux est prévue pour 2021.

Segmentation sur le marché français

En France, Malteurop annonce le lancement d’une gamme de malts (Pilsen, Pale Ale et malt de blé pour bière blanche) conditionnés en sacs de 25 kg pour mieux servir le marché des brasseries artisanales. La commercialisation est réalisée dans le cadre d’un partenariat avec la Malterie du Château (malteur belge). Cette offre est également déclinée, en cette fin d’année, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Pologne et en Espagne.

Enfin, Malteurop s’apprête à lancer une gamme de malts bio courant 2020. « Pour le moment, Malteurop se lance et l’usine d’Aire-sur-la-Lys (Pas-de-Calais) sera prochainement certifiée. Elle s’appuiera principalement sur une production d’orges locales. La gamme de produits est en cours d’élaboration », indiquent les “agriculteurs-malteurs”, nouvelle identité de la coopérative.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Blé tendre/Orge : vers une récolte 2021 abondante mais incertaine en qualité
Visio Crop table sur une récolte 2021 de blé tendre à environ 37 Mt. Stratégie Grains considère ce chiffre comme le bas de la…
Soufflet lance "Colz'Avenir 2022", pour soutenir la production française de colza
Le groupe Soufflet s'engage à prendre en charge une partie du risque de retournement de parcelles de colza, à condition que les…
Céréales : une récolte française au-delà des 53 Mt dont 37,1 Mt de blé tendre, selon Agreste

Le service statistique du ministère de l’Agriculture a publié ses estimations de production pour la…

Le palier des 2 Mt de blé tendre exportées vers l’Algérie atteignable par l’Argentine
La récolte argentine de blé 2021/2022 s’annonce volumineuse. Un grand exportateur révèle avoir déjà réservé plus de 500 000 t de…
Roquette et NotCo s’allient pour créer des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers
L’expertise de Roquette permettra à la start-up NotCo d’aller plus vite dans le développement de produits innovants à base de…
Les protéines végétales dans les territoires
Dans le cadre du plan Protéines de 100 M€ et de France Relance, dix démarches territoriales sont nées pour aider à développer et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne