Aller au contenu principal

Transport maritime
De nouveaux aménagements prévus pour Soufflet à Rouen

Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, réalisé par Haropa, le réaménagement du poste Soufflet-Socomac1 commence.

Le poste de chargement de Groupe Soufflet Socomac1 sur la commune de Canteleu
© Groupe Soufflet

La fin des travaux d’approfondissement pour gagner un mètre de tirant d’eau dans le chenal maritime du port de Rouen, en décembre 2019, a sonné le début des travaux de réaménagement du poste d’activités Soufflet-Socomac1 situé sur la commune de Canteleu dans la zone d’activités du port rouennais. Rappelons au préalable que le gain de tirant d’eau permet d’accueillir désormais des bateaux pouvant mesurer jusqu’à 230 mètres de long avec un port utile de 53 000 tonnes, contre 45 000 tonnes précédemment.

Les travaux se poursuivent avec le renforcement du talus de la berge et un dragage d’approfondissement sur une partie de la souille (décembre 2020 – janvier 2021) au niveau du poste de travail de Soufflet, également pour gagner un mètre de hauteur d’eau. A partir d’octobre 2020, Haropa entreprendra aussi des opérations de rempiètement et de modernisation du poste. Certains travaux seront effectués pendant la période d’arrêt d’exploitation du terminal, soit à partir d’octobre 2020. D’autres interventions sont prévues pour améliorer la sécurit des personnes et des équipements mais aussi pour améliorer les systèmes d’accostage/amarrage notamment.

Une fois l’ensemble de ces travaux terminés ou bien avancés, Groupe Soufflet pourra entamer la modernisation de ses propres équipements. Il est prévu un investissement de 10 M€ de la part de l’entreprise pour permettre à l’exportateur de céréales de passer de 1 200 t/h à 2 000 t/h en termes de capacité de chargement. Un nouveau portique de chargement sera installé, équipé des technologies les plus modernes en matière de maîtrise des émissions de poussière. L’investissement prévoit aussi une amélioration du circuit d’alimentation pour répondre aux nouvelles cadences de chargement, pour gagner en flexibilité d’exploitation et pour renforcer la qualité des services.

Pour sa part, Haropa investit 6,1 M€ dans la partie travaux fluviaux ainsi que 750 000 € pour les opérations de dragage et 950 000 € pour les études et frais liés aux travaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’Algérie ouverte au blé russe dès le prochain appel d’offres ?
Thierry de Boussac, représentant du Synacomex au sein du conseil spécialisé des céréales, a expliqué qu’il n’était pas impossible…
Céréales bio : récolte française hétérogène, en baisse d'une année sur l'autre
Hormis en Hauts-de-France et dans le Nord-Est, la collecte 2020 de céréales bio est estimée en moyenne entre 25 à 35 % inférieure…
OleoZE : Objectif de commercialisation de 300 000 t de graines de colza et de tournesol à l’horizon 2023 via la plateforme digitale
La société industrielle Saipol a détaillé la stratégie à moyen terme de sa plateforme de commercialisation en ligne de graines…
Un tournesol bas carbone pour Axéréal
Après le colza, c’est au tour du tournesol de rentrer dans une logique de transition agroécologique.
La Fop appelle le gouvernement à aider la filière oléagineux et protéagineux
Entre premiers chiffres de production et plan de relance économique, la Fop interpelle le gouvernement.
Céréales/Oléagineux : « La bourse des grains du 11 septembre se présente bien malgré la crise que nous traversons »
Dans le contexte exceptionnel de Covid-19 et de faible récolte de grains français, le président d’Agro Paris Bourse, Baudouin…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne