Aller au contenu principal

Etablissement portuaire
Daniel Havis, président du conseil de surveillance d’Haropa Port

Daniel Havis, président du conseil de surveillance d’Haropa Port.
© Mutualité française

Le conseil de surveillance d’Haropa Port, qui a tenu séance le 9 juillet au Havre, a vu l’élection de Daniel Havis à sa présidence et Emmanuèle Perron à sa vice-présidence, selon un communiqué en date du 9 juillet. Haropa Port est le nouvel établissement portuaire fluvio-maritime de l’axe Seine, créé le 1er juin de la fusion des ports du Havre, de Rouen et de Paris.

« Notre mission est enthousiasmante », s’est félicité, à cette occasion, Daniel Havis qui entend bien « donner toujours plus envie aux entreprises et aux acteurs économiques de s’implanter sur cet axe naturel qu’est la Seine. Il s’agit de renforcer notre visibilité à l’international et de réussir un développement industriel, technique et technologique tout le long de l’axe, en respectant les exigences environnementales ».

Formé en droit des assurances à l’Institut des assurances de Tours, Daniel Havis a passé sa carrière dans le groupe Matmut. Simple rédacteur à son entrée en 1980, il en devient le PDG en 1994, puis le président le 1er avril 2015, nommant Nicolas Gomart au poste de directeur général. Il en est aujourd’hui le président d’honneur.

Le conseil de surveillance – qui arrête les orientations stratégiques de l’établissement et exerce le contrôle permanent de sa gestion - est l’une des trois instances de gouvernance d’Haropa Port, avec le conseil d’orientation de l’axe Seine – qui veille à la cohérence des actions de l’établissement - et les trois conseils de développement territoriaux qui portent les intérêts locaux des places portuaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Céréales : une récolte française au-delà des 53 Mt dont 37,1 Mt de blé tendre, selon Agreste

Le service statistique du ministère de l’Agriculture a publié ses estimations de production pour la…

Le palier des 2 Mt de blé tendre exportées vers l’Algérie atteignable par l’Argentine
La récolte argentine de blé 2021/2022 s’annonce volumineuse. Un grand exportateur révèle avoir déjà réservé plus de 500 000 t de…
Prix des Céréales le 30 juillet : nouvelle hausse en blé tendre et en orge fourragère, dopés par les intempéries

Les cours des céréales à paille françaises ont de nouveau progressé sur leur marché physique respectifs entre les 29 et 30…

Roquette et NotCo s’allient pour créer des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers
L’expertise de Roquette permettra à la start-up NotCo d’aller plus vite dans le développement de produits innovants à base de…
Ebro Foods cède une partie de Panzani au fonds CVC Capital
L’opération concerne les pâtes sèches, le couscous, les sauces et la semoule.
Prix des Céréales le 23 juillet : hausse du blé français avec le retour des pluies

Si les cours du blé et du maïs ont marqué le pas outre-Atlantique sur le marché à terme de Chicago, sur fond d’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne