Aller au contenu principal
Font Size

Biocarburants
Craintes sur la compétitivité du colza français

Selon la Direction générale de l’énergie et du climat, le colza français émet plus de gaz à effet de serre que le colza allemand. La Fop redoute une perte de compétitivité.

Attaquée par les importations de biodiesel argentin et indonésien sur le flanc gauche, la filière oléagineuse française fait aussi face à une attaque sur son flanc droit. « Depuis le changement d’unité d’expression des émissions de gaz à effet de serre (GES), la compétitivité du colza hexagonal est potentiellement affectée par rapport à son homologue allemand notamment. Après conversion, il émet plus de GES, alerte Claude Soudé, directeur adjoint de la Fédération des producteurs d’oléoprotéagineux (Fop). Les triturateurs allemands se fournissant en graines françaises pourraient aller chercher ailleurs des graines ayant une meilleure efficacité au titre de la réduction des émissions de GES ou alors imposer des réfactions au colza hexagonal. »

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Blé tendre : vers une récolte biologique 2020 qualitative à défaut de quantité
Comme pour les blés non-bio, les conditions météos de l’automne-hiver puis du printemps ont marqué les semis et les conditions de…
Avril/DSM: Construction d'un site de production de protéines de colza pour l'alimentation humaine sur Dieppe au premier trimestre 2022
Les groupes Avril et Royal DSM ont annoncé le 15 juillet avoir finalisé leur partenariat, visant la construction d'une unité de…
Une récolte française 2020 de blé tendre à 29-31 Mt ?
Le chiffre de 32-33 Mt de blé tendre récolté en France en 2020 n’est plus d’actualité. Les surfaces sont revues à la baisse, et…
Agreste abaisse son estimation de récolte française de blé tendre 2020 à 29,7 Mt
Le ministère de l'agriculture français a également revu en repli ses prévisions en orges et en colza.
Jean-François Lépy (Soufflet Négoce) : Peu de disponibilité en blé tendre et en orge pour l'export d'ici la fin de l'année
Les prix de l'orge et potentiellement du blé tendre pourraient trouver du soutien auprès de la demande chinoise, d'après Jean-…
Ca bouge dans les boissons à base d’avoine
Surfant sur les aspects nutrition, santé et allergène, l’avoine a le vent en poupe en alimentation humaine, en particulier aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 30€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne