Aller au contenu principal

Transport maritime
[Coronavirus Covid 19] Haropa fait le point sur ses activités en Amérique latine

Haropa, l’union des ports du Havre, de Paris et de Rouen, a tenu une visioconférence le 11 juin autour de ses activités en Amérique latine.

Le port de Salvador de Bahia au Brésil
© Yuri Araujo/Pixabay

L’Amérique du Sud, « c’est 6 % de nos activités globales avec 41 % des activités concernant ce continent sur le Brésil et 13 % sur le Chili » précise Laurent Foloppe, directeur commercial et marketing d'Haropa, avant de préciser que ces activités sont « en plein développement globalement avec des contrastes en local ».

Jean Pierre Bernard, représentant des marchés sud-américains pour Haropa, a expliqué que la situation s’améliorait un peu pour les économies du continent, avec une Argentine maintenant des mesures de confinement alors que d’autres pays dans la zone commençaient à déconfiner. Pour les spécialistes du Brésil de Haropa, on doit s’attendre à une récession sans précédent dans le pays suite à la pandémie, avec une augmentation massive du chômage. Jean Pierre Bernard rappelle cependant que depuis la mi-mars, « la bourse brésilienne est en hausse et que le real, la devise du pays, a plutôt eu tendance à se raffermir ».

« La situation est compliquée. Le retour à des activités normales se fera pas à pas et cela prendra du temps. Nous anticipons une baisse de 30 à 35 % de nos activités. Il faudra attendre le quatrième trimestre pour voir vraiment comment ça se passe » indique Carole Collot Parison, responsable France de Hambourg Sud (transporteur et logisticien créé en 1871 et aujourd’hui faisant partie de Maersk).

Les activités d’importations/exportations Brésil-Europe dans les secteurs de l’agribusiness et de l’agroalimentaire, tout comme le secteur pharmaceutique, ne sont pas celles qui ont été les plus touchées pour les acteurs du transport. Le retour à la normale est même quasiment acté entre Brésil et Chine. Les chargements de sucre sont mêmes plus importants depuis que le Brésil a décidé de réorienter de façon conséquente sa production de canne à sucre vers la production de sucre au détriment de l’éthanol.

Les clients d’Haropa (150 inscrits à cette visioconférence) estiment que le retour d’une situation normale devrait se faire graduellement avant la fin de l’année pour l’économie brésilienne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Le Groupe InVivo et le Groupe Soufflet négocient pour un rapprochement
Les deux poids lourds de l’agriculture et de l’agroalimentaire français InVivo et Groupe Soufflet ont annoncé, le 13 janvier,…
Leggo, un projet collectif pour la filière légumineuse du Grand Ouest
Le Grand Ouest s’organise pour construire une filière et produire des légumineuses à destination de l’alimentation humaine.
Récolte mondiale de blé 2021/2022 attendue comme record par le CIC, tout comme les stocks
Le Conseil international des céréales (CIC) a livré ses premières projections concernant la récolte mondiale de blé 2021/2022.…
Agritel alerte sur un possible maintien à long terme du haut niveau de prix des grains
La hausse des prix des grains affecte la rentabilité des éleveurs et producteurs d'aliments pour animaux en France, mais aussi…
Eurogerm démarre une opération de rachat par le management
L’entreprise de Dijon a annoncé un projet de cession de contrôle de son capital à Naxicap Partners.
Protéines végétales et légumineuses fourragères ont droit au Plan de relance
FranceAgriMer vient de publier les conditions d’accès à la téléprocédure permettant une aide aux investissements.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne