Aller au contenu principal

Équarissage
« Consternation et colère » des industriels de la viande

« Ces propositions faites par le ministère, ne sont en réalité pas négociables », regrette Pierre Chevalier, le président de la Fédération nationale bovine (FNB). Pour le Syndicat national de l’industrie des viandes (Sniv), c’est la « consternation et la colère ». « Le ministère veut pourrir le climat de l’interprofession en nous proposant de demander aux éleveurs de bovins de payer à hauteur de 4 ME », explique Pierre Halliez, le directeur du Sniv. La FNB de son côté, par l’intermédiaire de son président, exclut toute participation des éleveurs au financement du SPE, conformément aux engagements de Jean-Pierre Raffarin et Hervé Gaymard. Pour Jean-Louis Bignon, délégué général d’Interbev, « les bovins paient pour les autres. C’est une situation intenable pour les abatteurs. Cette mesure constitue une incitation aux importations intra-européennes et du Mercosur. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Axereal espère des gains de compétitivité de 30 millions d’euros
La coopérative Axereal investira davantage dans le digital et l'innovation agronomique.
Soil Capital propose de rémunérer les céréaliers pour la séquestration de carbone
Soil Capital, société d’agronomes indépendants et de professionnels de la finance, lance le programme Soil Capital Carbon,…
Regain d'optimisme au sujet des exportations françaises de blé tendre, selon FranceAgriMer
Les experts de FranceAgriMer (Fam) confirment que l'ouverture du cahier des charges algérien aux blé tendre d'origine mer Noire…
Cotations Céréales/Oléagineux/ Produits animaux : revue mensuelle de juillet à septembre 2020

Vous trouverez ci-après (cliquez sur le lien ci-dessous), pour les principaux produits, la moyenne mensuelle des cours relevés…

Blé tendre : l’Algérie accepte des lots d'origine mer Noire à 0,5% de dégâts d’insecte dans son appel d’offres du 11 octobre
Des traders jugent que le nouveau cahier des charges algérien reste favorable aux origines hexagonales.
Récolte française de tournesol : un rendement moyen 2020 attendu à 21-22 q/ha par Terres Inovia
La dernière estimation d’Agreste de mi-septembre quant au rendement moyen de tournesol français reste crédible, selon Terres…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne