Aller au contenu principal

CHICAGO

Une fois encore, la météo a été le premier facteur d’orientation des cours sur Chicago. La perspective d’un temps chaud dans le Midwest des états-Unis s’est soldée par une tension des cours du maïs et du soja. La forte demande internationale en huile de soja a alimenté cette tendance. L’annonce du retour des pluies a, bien entendu, permis aux marchés de se détendre.

En blé, c’est le temps qu’il fait en Chine et en Ukraine qui ont fait grimper le marché. Notons d’ailleurs que l’Espagne a préféré commander de la marchandise américaine, plus compétitive que la marchandise française, malgré le surcoût lié au transport. Par ailleurs, les conditions de cultures des blés d’hiver se sont détériorées et cela a soutenu les cours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Axereal espère des gains de compétitivité de 30 millions d’euros
La coopérative Axereal investira davantage dans le digital et l'innovation agronomique.
Soil Capital propose de rémunérer les céréaliers pour la séquestration de carbone
Soil Capital, société d’agronomes indépendants et de professionnels de la finance, lance le programme Soil Capital Carbon,…
Cotations Céréales/Oléagineux/ Produits animaux : revue mensuelle de juillet à septembre 2020

Vous trouverez ci-après (cliquez sur le lien ci-dessous), pour les principaux produits, la moyenne mensuelle des cours relevés…

Blé tendre : l’Algérie accepte des lots d'origine mer Noire à 0,5% de dégâts d’insecte dans son appel d’offres du 11 octobre
Des traders jugent que le nouveau cahier des charges algérien reste favorable aux origines hexagonales.
Les galettes Tre Galette de Régalette rejoignent Agri-Ethique
L’entreprise bretonne se labellise Commerce équitable français pour ses filières Blé tendre et Blé noir.
Les Nouveaux Fermiers inaugurent leur première usine de production de viande végétale en France
 Les cofondateurs Guillaume Dubois et Cédric Meston ambitionnent de devenir les leaders sur le marché de la restauration.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne