Aller au contenu principal

Tendance des marchés du lundi 10 septembre 2018
Céréales : rebond des prix sur les places hexagonales

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les prix des céréales sur le marché physique français se sont nettement appréciés, lundi 10 septembre, gagnant respectivement 4 €/t en blé tendre et 3,5 €/t en orge de mouture sur le rendu Rouen, et 2 €/t en maïs sur le rendu Bordeaux. Les cotations du blé tendre et de l’orge de mouture sur la place portuaire sont ainsi repassées au-dessus du seuil symbolique des 200 €/t. Les cours céréaliers suivent la tendance haussière des marchés à terme européen et états-unien, et bénéficient de l’affaiblissement de l’euro face au dollar, qui rend la marchandise européenne plus compétitive sur le marché mondial. Le ministre russe de l’Agriculture a confirmé le volume de 30 Mt d’exportation de céréales sur la campagne 2018/2019, et non de blé tendre seul. Et ce, alors que le rouble a enregistré un plongeon face au dollar.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Prix des Céréales le 20 août : recul des cours du blé à Chicago, très légère hausse sur le marché européen

Les principaux cours du blé et du maïs ont nettement reculé vendredi 20 août à Chicago. Sur Euronext, ceux-ci…

Roquette ouvre un centre d’expertise entièrement dédié aux protéines végétales dans l’Aisne
Cet « accélérateur en R&D » renforce la stratégie de l’entreprise « en faveur d’une nouvelle gastronomie d’origine végétale ».
Histoire et traçabilité de la bière grâce à Transparency lancé par Malteries Soufflet
Le spécialiste de l’orge de malterie propose une application pour mieux faire connaître les processus d’élaboration et de…
Farine : pas de spéculation sur les prix du blé, juste le fruit des fondamentaux du marché, selon Jean-François Loiseau (ANMF)
Après avoir tenu son assemblée statutaire en juin, l'Association de la Meunerie française a organisé sa convention annuelle à la…
La récolte française de blé tendre 2021 ne dépasserait pas les 35 Mt
La tension sur les marchés mondiaux des grains s’accroît. En France, les meuniers doivent s’adapter à la forte hétérogénéité des…
StatCan ne calme pas les craintes de pénurie en blé dur
Un risque de pénurie de pâtes alimentaires en Algérie est possible, lié notamment à la faible récolte canadienne de blé dur. En…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne