Aller au contenu principal

Tendance des marchés du vendredi 4 janvier 2019
Céréales : la mauvaise qualité du blé argentin soutient les cours du blé

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les prix des blé tendre, orge de mouture et maïs sur les places hexagonales se sont appréciés, vendredi 4 janvier, dans le sillage des marchés à terme européen et états-unien. Les cours sur Chicago ont bénéficié de l’affaiblissement du dollar face à l’euro (qui rend les marchandises états-uniennes plus compétitives sur la scène mondiale) ainsi d’une rumeur de marché qui fait état d’un potentiel achat chinois de blé états-unien. De plus, la production de blé argentine, qui devrait avoisiner les 19 Mt, présente des problèmes qualitatifs, dus à la pluie. Un bateau de blé argentin a ainsi été rejeté par l’Algérie en raison d’un problème de temps de chute de Hagberg. De quoi dynamiser les origines françaises et états-uniennes sur le marché international, notamment le Maghreb. L’Algérie vient de lancer un appel d’offres pour l’achat de 50 000 t de blé meuniers (origines optionnelles) pour chargement en février-mars. Le Japon, l’Egypte et l’Arabie saoudite devraient également être présente sur le marché du blé cette semaine.

Côté champs, des analystes prévoient une sole sous blé d’hiver aux Etats-Unis à un niveau plancher, non atteint depuis cent ans. Elle est estimée à 31,513 millions d’acres, contre 32,535 Ma en 2017, selon Informa. La récolte de maïs brésilienne est victime de la sécheresse. La Conab devrait publier ses estimations de production actualisées, vendredi 11 janvier. En Russie et en Ukraine, un vague de grand froid sévit actuellement. Si la couche de neige paraît suffisante pour protéger les récoltes dans ces deux pays, il n’en est pas forcément de même en Roumanie et en Bulgarie.

Concernant les fondamentaux, selon la Commission européenne, les exportations de blé tendre sur la première partie de la campagne 2018/2019 (8 026 005 t) sont en retrait de 27 % par rapport à la même période en 2017/2018. Par contre, les importations européennes de blé tendre (2 393 111 t) progressent de 58 % dans le même temps. En orge de mouture, les sorties s’élèvent à 2 596 355 t (-2 %) et les entrées à 103 714 t (-68 %). Les exportations de maïs (914 140 t) augmentent de 41 % et les importations (11 309 095 t) de 48 % entre le 1er juillet-30 décembre 2018 et le 1er juillet-31 décembre 2017. L’USDA a, quant à lui, décidé de décaler, à une date indéterminée, la parution de son rapport mensuel sur l’offre et la demande mondiales en raison du « shutdown » qui sévit actuellement aux Etats-Unis.
 

 

Marchés physiques français du 4 janvier 2019 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2018 janv.-mars 203,00 N 1,00
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2018 janv.-mars 202,00 N 1,00
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2018 janv.-mars 203,00 N 1,00
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2018 janv.-mars 205,00 N 1,00
Fob Moselle meunier Récolte 2018 janv.-mars 195,00 N 1,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2018 janv. 211,38   2,50
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2018 janv. inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2018 janv. 212,58   2,50
Départ Marne meunier Récolte 2018 janv.-mars 193,00 N 1,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2018 janv.-mars 191,00 N 1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2018 janv.-mars 193,00 N 1,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2018 janv.-juin 205,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2018 janv.-mai 215,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2018 janv.-mai 210,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2018 janv.-mai 205,00 N 0,00
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2018 janv.-mars 176,00 N 2,00
Rendu La Pallice Récolte 2018 janv.-mars 175,00 N 1,50
Fob Bordeaux Récolte 2018 janv.-mars 182,00 N 2,00
Fob Rhin Récolte 2018 janv.-juin 176,00 N 1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir Récolte 2018 janv.-mars 177,00 N 2,00
Départ Sud-Est Récolte 2018 janv.-mars 177,00 N 1,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2018 janv.-mars 202,00 N 1,00
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2018 janv.-mars 196,00 N 1,00
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2018 janv.-juin 195,00 N 1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2018 janv.-mars 193,00 N 1,00
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2018 janv.-juin 194,00 N 1,00
Départ Sud Côte-d'Or sans limit. d'orgettes 62 kg/hl Récolte 2018 janv.-mars 191,00 N 1,00
Départ Sud-Est 67-68 kg/hl Récolte 2018 janv.-mars 215,00 N 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel Port 500 t Récolte 2018 janv.-mars n.p.    
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Sebastian Port 500 t Récolte 2018 janv.-mars n.p.    

Evolution dollar / euro du 4 janvier 2019

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8770 euro
1 euro 1,1403 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 4 janvier 2019

Matières premières Clôture Chicago
Blé 517,00 cents/bois.
Maïs 383,00 cents/bois.
Ethanol 1,298 $/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 4 janvier 2019

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2019 207,00
Mai 2019 208,00
Sept. 2019 190,50
Volume 18356
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Janv. 2019 180,50
Mars 2019 182,25
Juin 2019 185,50
Volume 861
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 4 janvier 2019

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Févr. 2019 47,96 $
Indices des frets maritimes du 4 janvier Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1260 -7,00
Baltic Capesize Index (BCI) 2003 40,00
Baltic Panamax Index (BPI) 1331 -34,00
Baltic Supramax Index (BSI) 946 -12,00

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Céréales et oléoprotéagineux bio : regain d’intérêt en protéagineux, faute de tourteau de soja chinois

Fin janvier, le marché des grandes cultures bio enregistre un léger regain d’activité, avec des ventes en spot sur certaines…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne