Aller au contenu principal

Tendance des marchés du 25 mai 2018
Céréales : hausse des prix du blé et de l'orge fourragère

© Hervé Billot / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les cotations du blé tendre sur Euronext et par ricochet sur les places physiques françaises ont gagné du terrain le 25 mai, en raison de la nouvelle baisse de l’euro face au dollar, toujours liée à la crise politique qui frappe l’Italie, engendrant des incertitudes quant à la future santé économique de la zone euro. Les prix de l’orge fourragère ont suivi la tendance haussière imprimée par le blé tendre. Les inquiétudes climatiques qui frappent plusieurs zones de production dans le monde (Etats-Unis, Canada, Australie, mer Noire) continuent de préoccuper le marché. L’analyste russe Ikar s’attend à une production 2018 de blé tendre comprise entre 69,5 Mt et 77,5 Mt, contre 73 Mt et 80 Mt précédemment. Les exportations sur 2018/2019 atteindraient 34,3 Mt seulement, contre plus de 40 Mt attendue sur 2017/2018. SovEcon, autre analyste russe, s’attend de son côté à une production 2018 à 77 Mt, contre 78,2 Mt antérieurement. Ceci en raison des retards de semis dus à l’excès d’eau en Sibérie et du temps sec dans le sud du pays. Notons qu’aujourd’hui que le marché à terme de Chicago sera fermé en raison du Memorial’s day. En zone mer Noire, les opérateurs seront également au repos, conséquence de la Pentecôte orthodoxe.

Signalons un élément potentiellement haussier : la plus haute cour administrative égyptienne a annoncé le 27 mai que le pays devait accepter un minimum d’ergot dans les lots de blé tendre importés, annulant l’avis d’une cour de niveau inférieure, qui souhaitait un bannissement des lots contenant plus de 0% d’ergot.

En maïs, très peu de changement à signaler dans les prix, que ce soit sur Euronext, Chicago ou les places physiques hexagonales. On notera simplement que l’Ukraine projette de semer 4,6 Mha de maïs en 2018, d’après le ministère ukrainien de l’agriculture.

Dans les parcelles hexagonales, les conditions de culture du blé tendre sont jugées bonnes à très bonnes dans 79% des cas par Céré’Obs en semaine 20, contre 78% en semaine 19 (76% en 2017 à la même époque). En orge d’hiver, ce taux s’élève à 75% (stable par rapport à la semaine précédente, 67 % l’an dernier à la même époque) et à 76 % pour les variétés de printemps (77% en semaine 19, 77% en 2017 à la même époque). En blé dur, ce taux s’élève à 79% (80% en semaine 19, 68% en 2017). En maïs, le taux atteint 86% (87% en semaine 19, 87% en 2017). Les semis sont réalisés à 94%, contre 99% l’an dernier à la même époque.

 

Marchés physiques français du 25 mai 2018 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2018 juil.-sept. 178,00 N  
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2018 juil.-sept. 176,50 N  
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2018 juil.-sept. 177,00 N  
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2017 mai-juin 175,00 N 2,00
Fob Moselle meunier Récolte 2017 mai-juin 162,00 N 1,00
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2017 mai 179,10   3,00
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2017 mai inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2017 mai 181,30   0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2018 juil.-sept. 171,50 N 2,00
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2017 mai-juin 151,00 N 1,00
Départ Sud-Est meunier Récolte 2017 mai-juin 165,00-170,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2017 mai-juin 190,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2017 mai inc.    
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2018 juil.-sept. 205,00-210,00 N  
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2017 mai-juin 160,00 N 0,00
Rendu La Pallice Récolte 2017 mai-juin 159,00 N 0,00
Fob Bordeaux Récolte 2017 mai-juin 165,00 N 0,00
Fob Rhin Récolte 2017 mai-juin 168,00 V -1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir Récolte 2017 mai-juin inc.    
Départ Sud-Est Récolte 2017 mai-sept. 150,00 N 0,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2018 juil.-sept. 175,00 N 2,50
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2017 mai-juin 159,00 N 1,00
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2017 mai-juin 150,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2018 juil.-sept. 163,00 N  
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2017 mai-juin 150,00 N 1,00
Départ Sud Côte-d'Or 62/63 kg/hl Récolte 2017 mai-juin 141,00 N 1,00
Départ Sud-Est 67 kg/hl Récolte 2017 juin 175,00 N 0,00
Orge de brasserie - Hiver 6 rangs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Etincel Port 500 t Récolte 2018 oct.-mars 173,00 N -1,00
Orge de brasserie - Printemps Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Creil Sebastian Port 500 t Récolte 2018 oct.-mars 199,00 N 0,00

Evolution dollar / euro du 25 mai 2018

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8565 euro
1 euro 1,1675 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 25 mai 2018

Matières premières Clôture Chicago
Blé 543,00 cents/bois.
Maïs 406,00 cents/bois.
Ethanol 1,501 $/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 25 mai 2018

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Sept. 2018 182,50
Déc. 2018 186,00
Mars 2019 187,75
Volume 50186
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Juin 2018 170,00
Août 2018 172,00
Nov. 2018 174,75
Volume 1910
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 25 mai 2018

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Juil. 2018 67,88 $
Indices des frets maritimes du 24 mai Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1109 -53,00
Baltic Capesize Index (BCI) 1551 -208,00
Baltic Panamax Index (BPI) 1202 -20,00
Baltic Supramax Index (BSI) 1074 0,00

Les plus lus

Moissons 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Épandage d'engrais sur blé tendre au printemps
InVivo s’attend à une taxation des engrais produits à partir d’énergies fossiles à l’horizon 2026

L’entreprise FertigHy, dont le groupe InVivo et Heineken sont actionnaires, prévoit la mise en place de taxes européennes sur…

Céréales : quels sont les principaux désaccords entre analystes privés et l'USDA au sujet des bilans mondiaux ?

Le rapport de l'USDA du 12 juin s'est avéré plutôt baissier pour les prix mondiaux du blé et du maïs.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne