Aller au contenu principal

Tendance des marchés du mercredi 5 décembre 2018
Céréales : baisse des prix du blé tendre et de l’orge de mouture, renchérissement du maïs

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les prix du blé tendre sur les places hexagonales ont perdu du terrain, mercredi 5 décembre, dans le sillage des marchés à terme européen et états-unien. Les opérateurs s’inquiètent du retard de paiement par le Gasc de 945 000 t de blé, qui a été décalé à janvier au lieu de novembre-décembre : quid sur les prochaines importations égyptiennes ? Autre élément baissier, la reprise des exportations de blé ukrainien, qui vient en concurrence de l’origine états-unienne.

Les prix du maïs sur le marché physique français ont suivi la tendance haussière du contrat Maïs sur Euronext. Ce renchérissement s’explique par le raffermissement des cours du maïs ukrainien. Les cours du maïs sur Chicago sont demeurés stables, en l’absence d’action concrète de la Chine concernant ses importations de grains états-uniens.

En orge fourragère, les prix sur les places hexagonales ont régressé en sympathie avec ceux du blé tendre.

Sur la scène internationale, on notera l’achat jordanien de 60 000 t d’orge fourragère et de 60 000 t de blé hard (origine optionnelle, à 267,40 $/t Caf, embarquement 1-15 mars). L’Algérie a lancé un appel d’offres de 80 000 t de maïs d’origine argentine pour livraison décembre-janvier. Le Gasc  (Egypte) recherche du blé tendre pour livraison entre les 21 et 31 janvier. Les chiffres hebdomadaires des exportations états-uniennes seront exceptionnellement publiés vendredi, en raison des funérailles ce jeudi de George Bush.

Côté fondamentaux, la Commission européenne a révisé à la hausse la production de blé tendre dans l’UE à 129,2 Mt (contre 127,4 Mt en octobre), avec des exportations stables à 20 Mt, et celle de maïs à 62,9 Mt (contre 62,3 Mt en octobre), avec des importations qui s’intensifient à 18,5 Mt (contre 16,3 Mt en octobre). La production d’orge dans l’UE régresse de 56,8 Mt à 55,9 Mt.

Dans les champs, la première vague de froid qui s’achève en Russie et en Ukraine n’a pas eu d’impact sur les cultures implantées. En Roumanie, l’inquiétude est de mise, en raison de la fragilité des plantes à l’entrée de l’hiver.

 

Marchés physiques français du 5 décembre 2018 (base juillet pour les céréales)

Blé tendre Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Dunkerque 220/11 meunier Récolte 2018 déc.-mars 198,00 N -0,50
Rendu La Pallice 76/220/11 Récolte 2018 déc.-mars 197,00 N -0,50
Rendu Rouen 76/220/11 Récolte 2018 déc.-mars 198,00 N -0,50
Rendu Pontivy/Guingamp fourrager Récolte 2018 déc.-mars 203,50 N -0,50
Fob Moselle meunier Récolte 2018 déc.-mars 186,50 N -0,50
Fob Rouen FC Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2018 déc. 204,45 N -1,25
  FC Médium A3 classe 2 majo. incluses Récolte 2018 déc. inc.    
Fob La Pallice FA Supérieur A2 classe 1 majo. incluses Récolte 2018 déc. 205,65 N -0,75
Départ Marne meunier Récolte 2018 janv.-juin 189,50 N -0,50
Départ Sud Côte-d'Or meunier Récolte 2018 déc.-mars 188,50 N -0,50
Départ Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl Récolte 2018 déc.-mars 189,00 N -0,50
Départ Sud-Est meunier Récolte 2018 déc.-mars 205,00 N 0,00
Blé dur Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Port La Nouvelle normes semoulières Récolte 2018 janv.-mai 215,00 N 0,00
Départ Eure/Eure-et-Loir normes semoulières Récolte 2018 déc.-mai 210,00 N 0,00
Départ Sud-Est normes semoulières Récolte 2018 janv.-mai 205,00 N 0,00
Maïs Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2018 déc.-mars 170,00 N 0,50
Rendu La Pallice Récolte 2018 déc.-mars 169,00 N 0,50
Fob Bordeaux Récolte 2018 déc.-mars 176,00 N 0,50
Fob Rhin Récolte 2018 janv.-juin 174,50 N 0,50
Départ Eure/Eure-et-Loir Récolte 2018 déc.-mars 171,00 N 1,50
Départ Sud-Est Récolte 2018 déc.-mars 175,00 N 0,00
Orge fourragère Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen 62-63 kg/hl Récolte 2018 déc.-mars 196,50 N -1,75
Fob Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl Récolte 2018 déc.-mars 188,00 N -1,00
Départ Aisne 62/63 kg/hl Récolte 2018 janv.-juin 192,00 N 1,00
Départ Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini Récolte 2018 déc.-mars 188,50 N -1,00
Départ Marne 62/63 kg/hl Récolte 2018 janv.-juin 191,00 N -1,00
Départ Sud Côte-d'Or sans limit. d'orgettes 62 kg/hl Récolte 2018 déc.-mars 188,00 N -1,00
Départ Sud-Est 65 kg/hl Récolte 2018 déc.-mars inc.    

Orges de brasserie du 5 décembre 2018

French Malting Barley (FMB) Spécifications Échéance euro/t   Variation
Fob Rouen Channel Spring Barley Récolte 2018 déc. 228,45 N  
  Channel Winter Barley 6 rows Récolte 2018 déc. 220,45 N  
Fob La Pallice Atlantic Spring Barley Récolte 2018 déc. inc.    

Evolution dollar / euro du 5 décembre 2018

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8807 euro
1 euro 1,1354 dollar

Clôture du marché à terme de Chicago du 5 décembre 2018

Matières premières Clôture Chicago
Blé 514,50 cents/bois.
Maïs 374,25 cents/bois.
Ethanol 1,267 $/gallon

Clôture du marché à terme Euronext du 5 décembre 2018

Blé meunier (Euronext)
Echéance Clôture
Déc. 2018 199,00
Mars 2019 202,50
Mai 2019 203,50
Volume 18560
Maïs (Euronext)
Echéance Clôture
Janv. 2019 174,50
Mars 2019 176,50
Juin 2019 180,25
Volume 802
Blé Union Européenne (CME)
Echéance Clôture
Sept. 2018 159,25
Déc. 2018 163,25
Mars 2019 164,75
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 5 décembre 2018

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Janv. 2019 52,89 $
Indices des frets maritimes du 5 décembre Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1296  
Baltic Capesize Index (BCI) 1925  
Baltic Panamax Index (BPI) 1469  
Baltic Supramax Index (BSI) 945  

Les plus lus

À qui profitent vraiment les dons de blé russe?

Li Zhao Yu, Yann Lebeau, Roland Guiraguossian et Delphine Drignon, experts du département relations internationales…

Crues dans l'Yonne : quelques questionnements sur les rendements à venir

Les pics de crues atteints, tout va dépendre maintenant de la rapidité des eaux à baisser.

Pourquoi le Maroc devrait encore importer beaucoup de céréales en 2024/2025?

Yann Lebeau, responsable du bureau de Casablanca au sein du département relations internationales d’Intercéréales, a fait le…

Oléagineux - Comment Saipol va accroître ses capacités de trituration à Sète et Lezoux

L'usine de Sète de la société Saipol, filiale du groupe Avril, triture de la graine de colza, tandis que celle de Lezoux broie…

Incendie - Quand va redémarrer l'usine de trituration de colza de Sète de Saipol ?

L'usine de Saipol dispose d'une capacité annuelle de trituration de graine de colza de 600 000 t à 700 000 t. L'unité d'…

L'Inde redevient importateur en blé malgré une production record

L'Inde continue d'être un gros consommateur de blé.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne