Aller au contenu principal

Biodiesel de deuxième génération : Cargill met en service sa nouvelle usine de Gand

Le site prévoit de produire 115 000 t par an de biodiesel avancé.

© planet_fox-Pixabay

Le négociant international Cargill a annoncé aujourd'hui 15 juin la mise en service de son usine de production de biodiesel avancé à Gand.

Le biodiesel dit avancé est produit à partir de déchets, soit des huiles usagées (incluant les huiles de cuisson usagées), des graisses, du suif et des résidus de la production d'huile de table, rappelle le négociant.

 

 

L'usine prévoit de produire 115 000 t/an de ce biodiesel. Le site a représenté un investissement de 150 millions de dollars, et permettra la création de 20 emplois directs ainsi que 60 emplois indirects. 

« Les biocarburants ne sont que la première étape, pas l'objectif final. (...) Il n'y a pas de solution unique qui permette de relever le défi énergétique mondial actuel. C'est pourquoi nous continuons à investir et à soutenir une gamme de solutions et nous continuerons à innover avec des technologies plus vertes. » s'est exprimée Philippa Purser, Présidente de l'activité Chaîne d'approvisionnement agricole de Cargill dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, et Afrique) dans un communiqué.

« Grâce à une technologie avancée en matière de traitement des déchets, nous proposons une solution innovante qui non seulement répond à la demande mondiale en matière d'énergie renouvelable, mais respecte aussi les besoins environnementaux et aide les clients à tenir leurs engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre », a de con côté déclaré Alexis Cazin, directeur général, Cargill Biodiesel & Carbon EMEA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Moisson 2022 : rendements de colza attendus dans la moyenne historique, selon Terres Inovia
La sécheresse printanière ainsi que la vague de chaleur devraient occasionner moins de dégâts sur les colzas qu’en céréales, la…
Guerre en Ukraine - La Russie en marche vers un leadership agricole
Thierry Pouch, économiste à l’APCA, envisage trois scenarii pour la fin de guerre en Ukraine, dont la partition du pays au profit…
Moisson 2022 : « des rendements de céréales encore plus hétérogènes que d’habitude »
Le président de l’AGPB (Association générale des producteurs de blé) Eric Thirouin craint une forte variabilité des situations…
Moisson 2022 Blé tendre - Hétérogénéité inédite des rendements, estimés à 69,5 q/ha en moyenne

Le rendement moyen de la récolte de blé tendre française 2022 s'élèverait à 69,5 q/ha en moyenne, selon une…

Canicule 2022 : Peu d’effet sur les rendements de blé tendre et d’orge d’hiver, attention aux orges de printemps
Jean-Charles Deswartes, ingénieur d'Arvalis-Institut du végétal, explique que les blés tendres et les orges d’hiver sont…
Prix des céréales du 30 juin 2022 : nouvelle baisse marquée du blé et du maïs

Les cours du blé tendre et du maïs ont de nouveau marqué une baisse sur leur marché physique respectif, en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne