Aller au contenu principal

Commerce France/Royaume-Uni
Brexit : pas de taxes, mais des coûts administratifs en plus

Les exportateurs français de céréales vont devoir fournir diverses informations aux importateurs britanniques, source de coût en temps, et donc en argent.

Le port de Dieppe réceptionnant un ferry en provenance du Royaume-Uni le 2 janvier
© Le port de Dieppe

Depuis le 1er janvier 2021, le Brexit est effectif. Si un accord entre l’UE et le Royaume-Uni a été trouvé le 24 décembre, impliquant l’absence de taxes sur les marchandises, des coûts indirects, liés aux nouvelles activités administratives, font désormais leur apparition. « Nous distinguons trois principales nouvelles démarches administratives que les exportateurs français de céréales sur le Royaume-Uni devront effectuer : une déclaration en douane, une attestation d’origine et les nouvelles formalités phytosanitaires », explique Mélanie Pressans, responsable international et Supply Chain pour La Coopération agricole. Rappelons que le Royaume-Uni est un consommateur de céréales françaises. Les douanes hexagonales rapportent, par exemple, que près de 330 000 t de maïs français y ont été expédiées en 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

[Covid-19] Barilla remercie ses 8 400 employés en leur versant 11 M€
L'entreprise familiale distribue une prime exceptionnelle à son personnel en reconnaissance de leur dévouement en cette année…
Le Groupe InVivo et le Groupe Soufflet négocient pour un rapprochement
Les deux poids lourds de l’agriculture et de l’agroalimentaire français InVivo et Groupe Soufflet ont annoncé, le 13 janvier,…
Noriap renforce ses résultats financiers en pleine crise de Covid-19

« Nous avons vécu une campagne 2020 unique en son genre : à la crise du Covid-19, se sont ajoutés des rendements très…

Récolte mondiale de blé 2021/2022 attendue comme record par le CIC, tout comme les stocks
Le Conseil international des céréales (CIC) a livré ses premières projections concernant la récolte mondiale de blé 2021/2022.…
Protéines végétales et légumineuses fourragères ont droit au Plan de relance
FranceAgriMer vient de publier les conditions d’accès à la téléprocédure permettant une aide aux investissements.
Agritel alerte sur un possible maintien à long terme du haut niveau de prix des grains
La hausse des prix des grains affecte la rentabilité des éleveurs et producteurs d'aliments pour animaux en France, mais aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne