Aller au contenu principal

Logistique
Brangeon présente son procédé d’empotage express

Le site du Groupe Brangeon à Saint Maclou dans l'Eure, vu du ciel
© Groupe Brangeon

Le Groupe Brangeon a fait le point, le 9 septembre, sur son activité d’empotage vertical industriel de conteneurs, lancée en 2011, auprès de ses clients transitaires, céréaliers, exportateurs, importateurs… Sur le site eurélien de Saint Maclou (11,5 ha, 8 500 m2 d’entrepôts, 50 liaisons quotidiennes avec le port du Havre), le procédé permet de remplir des conteneurs 20’ou 40’à 100 % en 20 minutes.

Cette méthode de travail optimise l’export de vrac en conteneurs maritimes dans des situations où « la taille ne permet pas le transport maritime par vraquier » ou « dont la destination nécessite un transport en conteneur », selon Vincent Brangeon, actionnaire du groupe. « D’un côté, un système de rails positionne et lève le conteneur à 90 degrés. De l’autre, l’acheminement des produits vrac (céréales, oléoprotéagineux, alimentation animale…) se fait par des convoyeurs depuis 16 cellules de stockage ». Le tout s’inscrit dans une logique de traçabilité et de sécurité des produits et a permis d’empoter jusqu’à 100 000 t par an.

En plein développement

Depuis 2020, le Groupe Brangeon propose un autre site, Saint-Vigor-d’Ymonville en Seine-Maritime et situé au sein de la zone portuaire du Havre, pour le transit des conteneurs maritimes. Autre possibilité de complémentarité, les deux implantations de Saint-Pierre-sur-Dives dans le Calvados (entrepôt) et de Gaillon dans l’Eure (plate-forme multimodale fleuve/route).

L’entreprise investit dans l’informatique embarquée et la gestion informatisée des flux, du port jusqu’au système de gestion informatisé du client, afin de garantir « la traçabilité nécessaire pour la bonne gestion des marchandises ». Enfin, le groupe s’engage pour l’environnement en investissant dans une flotte de camions roulant au gaz naturel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Euronext/Sitagri : un contrat à terme Blé dur en novembre pour la filière Pâtes/Semoules
En gestation depuis 2017, les travaux sur un nouveau contrat à terme Blé dur d’Euronext, basé sur un indice Sitagri, sont achevés.
Le nombre de moulins français recule en 2020
La Meunerie française a mis à jour sa fiche statistique pour l'année 2020. De nombreux postes affichent des reculs par rapport à…
Avril négocie avec Bigard pour la vente d'Abera et Porcsgros
Porcsgros et Abera continueront d'assurer des débouchés aux filières Nutrition animale de Sanders, filiale du groupe Avril.
Algue, pois et soja en alternative aux œufs et crevettes chez Nestlé
Le groupe suisse poursuit le développement de sa gamme d’alternatives alimentaires aux produits d’élevage.
Egalim 2 : Intercéréales attend des décrets dérogatoires, le Snia et l'Ania des éléments pratiques
Cécile Adda Dailly, responsable RSE d’Intercéréales, explique que la loi mérite encore quelques précisions pour la filière…
Le groupe Avril projette des perspectives de production d’Oleo100 spectaculaires d’ici 2023
La production d’Oleo100 devrait passer de près de 55 000 m3 aujourd’hui à 200 000 m3, voire 300 000 m3, à l’horizon 2023.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne