Aller au contenu principal

Elections états-uniennes et monde agricole
Bienvenue à Joe Biden, merci à Donald Trump !

Une fois Joe Biden officiellement installé comme 46e président des États-Unis via la cérémonie d’investiture du 21 janvier 2021, les professionnels de l’agriculture ont commencé à réagir.

© Thierry Michel

Le président du Syndicat national des agriculteurs (NFU), Rob Larew, a félicité le nouveau président des États-Unis et sa vice-présidente, tout en les encourageant à capitaliser sur les avancées de l’administration Trump.

Dans un document du 21 janvier, le NFU rappelle que le secteur agricole fait face à ses propres batailles : contrôle du secteur agricole par les entreprises privées, surproduction chronique, surdépendance à l’export, ou encore population agricole vieillissante. Si le NFU dit avoir confiance dans le nouveau duo et dans les équipes choisies pour les épauler, il assure qu’il n’y a pas de temps à perdre pour s’attaquer à ces questions « épineuses ».

Dans un tweet, l’Association nationale des producteurs de blé (Wheat World) a été plus péremptoire : alors que l’administration Biden prend forme, elle l’encourage « à s’appuyer sur les succès commerciaux de l’administration Trump ». L’Association nationale des producteurs de maïs (NCGA) a félicité le président Joe Biden dans une lettre du 21 janvier. Ses responsables y ont exprimé leur volonté de « jouer un rôle innovant » pour « combattre le réchauffement climatique » et « gagner des parts de marché » à l’étranger.

Politiques volontaristes et respect du marché

Growth Energy (principal syndicat en faveur du développement des biocarburants aux États-Unis) a félicité le duo vainqueur. Sa PDG Emily Skor a rappelé, le 21 janvier, que Joe Biden avait été très clair pendant sa campagne sur sa volonté de lancer une nouvelle ère pour les biocarburants, comme axe majeur du développement rural et des énergies propres. Elle se dit prête à travailler avec la nouvelle administration pour intégrer les biocarburants  dans les politiques de décarbonation des transports et de lutte contre le changement climatique.

L’American Farm Bureau Federation, qui regroupe et défend les intérêts des grandes exploitations, a tracé la feuille de route de la nouvelle administration par l’intermédiaire de son président Zippy Duvall. Au menu : renforcer la loi sur l’agriculture (Farm Bill), développer le commerce international et trouver une solution équitable au manque de main-d’œuvre. Selon l’American Farm Bureau Federation, il existe des besoins pour équiper l’Amérique rurale en haut débit pour permettre à tous les acteurs vivant dans ces zones de rester compétitifs dans la réalité numérique. Le lobby plaide en faveur de politiques climatiques volontaristes basées sur les réalités de marchés. Il rappelle que, traditionnellement, le monde de l’agriculture se caractérise davantage par des différences régionales que par des différences de partis politiques, souhaitant que cela demeure la base du travail entre les exploitants et leurs représentations, d’une part, et les différents comités qui gèrent l’agriculture et le gouvernement, d’autre part.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Arterris développe son activité Meunerie en toute autonomie
Suite au rachat en totalité des Moulins pyrénéens, le groupe coopératif prend les choses en main et déploie ses filières…
Saipol annonce avoir collecté 80 000 t de graines de colza et de tournesol en 2020 via sa plateforme OleoZE
L’industriel Saipol explique avoir en moyenne rémunéré de 25 €/t supplémentaires les agriculteurs ayant vendu leurs graines en…
Axéréal : début du plan de restructuration au printemps 2021
Suppressions d'emplois, plan de départs volontaires et fermetures de sites au programme.
La Fondation Avril et Citizen Capital lancent le fonds Agri Impact
L'objectif du fonds Agri Impact est de lever 50 M€ dans les prochains mois, afin de soutenir la transition agricole, en finançant…
Baisse des chiffres d’affaires en boulangerie-viennoiserie-pâtisserie au quatrième trimestre 2020
Les chiffres d’affaires globaux, mais aussi par segment de produits, sont tous en retrait, selon la Fédération des entreprises de…
Les raisons de la non flambée des cours du blé dur depuis novembre 2020
La production canadienne de blé dur s’est avérée supérieure aux attentes, et la Covid-19 n’a vraiment dopé la consommation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne