Aller au contenu principal

Outil de commercialisation
ACgrains fait passer Atlantique Céréales à l’ère du digital

La société de services des Deux-Sèvres lance un nouvel outil pour mieux gérer la commercialisation des céréales collectées.

Atlantique Céréales lance une nouvelle application pour aider ses clients à mieux commercialiser leurs grains
© Atlantique Céréales

Avec ce nouvel outil lancé le 27 juillet, la société de services Atlantique Céréales, originaire des Deux-Sèvres, propose à ses 40 associés négociants collectant quelques 1 500 000 t de céréales par an de passer à l’ère numérique.

Ce nouveau service, développé pendant plus d’un an par Atlantique Céréales, permettra à ses clients de « communiquer de manière plus moderne auprès de leurs clients agriculteurs afin de renforcer leur relation commerciale en leur proposant un nouveau service tout en se différenciant de la concurrence. Pour les agriculteurs, l’outil donne la possibilité de suivre au quotidien le marché des grains (informations de marché rédigées par Atlantique Céréales), connaitre les prix d’achat de son négociant et bâtir sa propre stratégie de commercialisation grâce aux alertes sur les cours Euronext et/ou sur les prix physiques d’achat » selon le communiqué publié le 27 juillet.

Personnalisation pour le client

Les services d’Atlantique Céréales ont également développé, dans le back office, un logiciel de calcul des prix d’achat pour alimenter l’outil. « Il est donc possible de personnaliser les marges, les coûts de transport et les offres d’achats pour chaque négociant. Plusieurs types d’offres peuvent être affichés pour les agriculteurs (prix fermes, prix minimum garantis, prix indexés MATIF…) ».

Le service est disponible sur smartphone (via Google Play et App Store) mais aussi sur PC et tablettes (www.acgrains.fr).

Dès septembre, une commission (composée de négociants volontaires) sera mise en place afin de réfléchir à des axes d’améliorations et de proposer une deuxième version plus complète, avec de nouvelles fonctionnalités, tout en prenant en compte les remarques des négociants et de leurs clients. La deuxième version devrait être disponible pour la campagne 2022.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Prix des Céréales le 20 août : recul des cours du blé à Chicago, très légère hausse sur le marché européen

Les principaux cours du blé et du maïs ont nettement reculé vendredi 20 août à Chicago. Sur Euronext, ceux-ci…

Roquette ouvre un centre d’expertise entièrement dédié aux protéines végétales dans l’Aisne
Cet « accélérateur en R&D » renforce la stratégie de l’entreprise « en faveur d’une nouvelle gastronomie d’origine végétale ».
Histoire et traçabilité de la bière grâce à Transparency lancé par Malteries Soufflet
Le spécialiste de l’orge de malterie propose une application pour mieux faire connaître les processus d’élaboration et de…
La récolte française de blé tendre 2021 ne dépasserait pas les 35 Mt
La tension sur les marchés mondiaux des grains s’accroît. En France, les meuniers doivent s’adapter à la forte hétérogénéité des…
StatCan ne calme pas les craintes de pénurie en blé dur
Un risque de pénurie de pâtes alimentaires en Algérie est possible, lié notamment à la faible récolte canadienne de blé dur. En…
Farine : pas de spéculation sur les prix du blé, juste le fruit des fondamentaux du marché, selon Jean-François Loiseau (ANMF)
Après avoir tenu son assemblée statutaire en juin, l'Association de la Meunerie française a organisé sa convention annuelle à la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne