Aller au contenu principal

Conflit argentin
Abandon du projet de hausse des taxes à l’exportation

L’Argentine ne rehaussera finalement pas les taxes imposées aux exportations de produits alimentaires, comme l’a annoncé son gouvernement le 18 juillet, au lendemain du rejet du projet de loi par le Sénat. Le projet prévoyait l’augmentation jusqu’à 47 % des taxes sur les céréales et le soja. La mesure devait générer 11 Md$ pour le seul soja, sur une production évaluée à 24 Md$. Le projet de loi avait été approuvé début juillet par la chambre des députés et le Sénat semblait pourtant favorable à la politique du gouvernement. C’est le vote du vice-président de la République, également président du Sénat, Julio Cobos, qui a permis aux opposants, à égalité avec les partisans de la loi, de remporter le rejet. Celui-ci s’est défendu d’avoir trahi la présidente Cristina Kirchner en affirmant : « Qu’elle envoie un autre projet, l’histoire me jugera ». L’abandon du projet de loi met fin à près de 130 jours de grèves et manifestations d’opposition.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Arterris développe son activité Meunerie en toute autonomie
Suite au rachat en totalité des Moulins pyrénéens, le groupe coopératif prend les choses en main et déploie ses filières…
Axéréal : début du plan de restructuration au printemps 2021
Suppressions d'emplois, plan de départs volontaires et fermetures de sites au programme.
La Fondation Avril et Citizen Capital lancent le fonds Agri Impact
L'objectif du fonds Agri Impact est de lever 50 M€ dans les prochains mois, afin de soutenir la transition agricole, en finançant…
Saipol annonce avoir collecté 80 000 t de graines de colza et de tournesol en 2020 via sa plateforme OleoZE
L’industriel Saipol explique avoir en moyenne rémunéré de 25 €/t supplémentaires les agriculteurs ayant vendu leurs graines en…
Les raisons de la non flambée des cours du blé dur depuis novembre 2020
La production canadienne de blé dur s’est avérée supérieure aux attentes, et la Covid-19 n’a vraiment dopé la consommation…
Baisse des chiffres d’affaires en boulangerie-viennoiserie-pâtisserie au quatrième trimestre 2020
Les chiffres d’affaires globaux, mais aussi par segment de produits, sont tous en retrait, selon la Fédération des entreprises de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne