Aller au contenu principal

500 millions de dollars pour construire un terminal portuaire agricole au Brésil

Plusieurs opérateurs logistiques et le port de Santos viennent d’annoncer un investissement majeur pour connecter le Brésil au reste du monde. 

Le réseau global des lignes maritimes du port de Santos au Brésil
© Port de Santos

L’opérateur ferroviaire Rumo et le fournisseur de solutions logistiques DP World ont annoncé, le 26 mars 2024, un accord avec l’autorité portuaire de Santos au Brésil pour construire un nouveau terminal dédié aux expéditions et réceptions de matières premières agricoles de type grains et fertilisants. Le site retenu est donc la zone portuaire de Santos sur la façade est du pays qui traite déjà du soja, du sucre, du maïs, des pulpes, du jus d’orange, du café ou encore des protéines animales et des fertilisants.

Les 500 millions de dollars investis dans cette nouvelle infrastructure augmenteront les capacités de manutention de 9 millions de tonnes pour les grains et de 3,5 millions de tonnes pour les fertilisants. Le démarrage des opérations commerciales est prévu dans les 30 mois, une fois toutes les autorisations accordées. L’accord signé entre Rumo et DP World vaut pour 30 ans.

Du côté de chez Rumo, on met en avant le côté efficace, sécurisé compétitif et bas carbone du transport ferroviaire pour justifier cet énorme investissement destiné à traiter des volumes importants de grains et de fertilisants pour améliorer les performances de l’industrie agro/agri du pays. On précise aussi que ce terminal sera relié aux lignes ferroviaires de l’état du Mato Grosso, dont une partie est en construction pour atteindre le centre ouest du pays. La direction de DP World insiste sur le développement de la multimodalité logistique au service des productions brésiliennes et de leur expédition vers le monde entier.

Pour rappel, le port de Santos est le plus grand port d’Amérique Latine, avec 600 destinations dans 125 pays mais aussi 43 terminaux et 65 quais sur 16 km de longueur. En 2018, 133 millions de tonnes de marchandises via cargos y ont été traitées. AU niveau local, il dessert cinq états brésiliens qui pèsent 67 % du PIB du pays. En fait, tous ces investissements sont aussi réalisés car le Port de Santos, une structure détenue par des fonds publics, doit être privatisé dans les prochaines années. 

A noter enfin que, récemment, le Brésil a annoncé porter grand intérêt à une initiative chinoise pour pouvoir expédier des matières premières (dont du maïs et du soja) par la voie de l’Océan Pacifique vers la Chine. Les marchandises partiraient du Brésil pour rejoindre d’abord le port de Chancay au Pérou, en cours de construction par des investisseurs et des opérateurs… chinois.

Les plus lus

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Moisson 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Moisson française 2024 – Hausse des surfaces prévues en maïs, stabilité en tournesol, conditions de culture contrastées en céréales d’hiver

Le service de Statistique et prospective du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire (Agreste) vient de…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne