Aller au contenu principal

Nutrition animale
36 tonnes : des atouts économiques et environnementaux

Depuis le décret du 4 décembre 2012 qui généralise le 44 tonnes de poids total autorisé en charge (PTAC) pour les véhicules à 5 essieux, la nutrition animale française milite pour le passage des porteurs (4 essieux) de 32 à 36 t de PTAC. Les récents propos du ministre de l’Environnement les confortent dans leur demande.

© Dumas
Ouvert depuis 2013, le dossier du 36 tonnes de PTAC pour les véhicules à 4 essieux attend toujours sa conclusion sur le bureau des responsables de la nutrition animale. Pour François Cholat, président du Snia : « c’est long pour aboutir au regard de tous les avantages environnementaux et économiques que nous avons pu démontrer. La nutrition animale est même prête à s’engager à titre expérimental », insiste le responsable. Le transport représente en effet une part importante du prix de l’aliment rendu en élevage, l’augmentation du prix du gasoil renchérissant ce coût incompressible de la livraison finale. « Impossible de se passer de camions pour la déserte locale des élevages qui ne peut être assuré par aucun autre moyen de transport. Or, quatre tonnes de charge utile de plus c’est souvent un élevage livré de plus par tournée dans les zones difficiles ce qui réduit les trajets entre l’usine et les élevages.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Blé tendre/Orge : vers une récolte 2021 abondante mais incertaine en qualité
Visio Crop table sur une récolte 2021 de blé tendre à environ 37 Mt. Stratégie Grains considère ce chiffre comme le bas de la…
Soufflet lance "Colz'Avenir 2022", pour soutenir la production française de colza
Le groupe Soufflet s'engage à prendre en charge une partie du risque de retournement de parcelles de colza, à condition que les…
Céréales : une récolte française au-delà des 53 Mt dont 37,1 Mt de blé tendre, selon Agreste

Le service statistique du ministère de l’Agriculture a publié ses estimations de production pour la…

Le palier des 2 Mt de blé tendre exportées vers l’Algérie atteignable par l’Argentine
La récolte argentine de blé 2021/2022 s’annonce volumineuse. Un grand exportateur révèle avoir déjà réservé plus de 500 000 t de…
Roquette et NotCo s’allient pour créer des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers
L’expertise de Roquette permettra à la start-up NotCo d’aller plus vite dans le développement de produits innovants à base de…
Les protéines végétales dans les territoires
Dans le cadre du plan Protéines de 100 M€ et de France Relance, dix démarches territoriales sont nées pour aider à développer et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne