Aller au contenu principal

Abondance
Zoom sur l'Abondance et Haute-Loire Conseil Elevage

Les éleveurs du Syndicat Abondance et les adhérents de Haute-Loire Conseil Élevage sont attendus jeudi 3 novembre pour participer aux assemblées générales de leurs structures.

Les éleevurs laitiers de Haute-Loire sont attendus à Saugues pour les AG de Haute-Loire Conseil Elevage et du Syndicat des éleveurs Abondance.
© HLP

C'est désormais une tradition, Haute-Loire Conseil Élevage tient son assemblée générale en même temps qu'un syndicat de race. Après la race Montbéliarde et la Prim'Holstein, cette année, c'est au tour du Syndicat des éleveurs Abondance.

Et c'est sur le secteur de Saugues que se dérouleront ces deux assemblées, et plus précisément sur l'exploitation de Emmanuel Page président des éleveurs Abondance, à Lavès commune de Venteuges, pour les exposés techniques l'après-midi.

La race Abondance, c'est 14 élevages adhérents au Syndicat de race départemental et 800 animaux au Contrôle laitier. Un nombre qui place notre département au 3ème rang en terme d'effectifs derrière les deux département d'origine la Savoie et la Haute-Savoie. Que ce soit en nombre d'élevages ou en nombre d'animaux, depuis 10 ou 15 ans, on note une "stabilité", comme le souligne le président.

Bonne participation aux concours 

Dans le cadre de son rôle de promouvoir la race, le Syndicat participe à différents rendez-vous en Haute-Loire et ailleurs, avec plus de la moitié des élevages qui affichent leurs plus beaux sujets, avec à la clé de beaux palmarès. En 2022, Emmanuel Page nous rappelle la sélection pour le SIA de Orangina la belle génisse de Julien Gibert de Chaspinhac, qui, au dernier moment, n'a malheureusement pas pu faire le déplacement. Il revient aussi sur la belle participation des éleveurs Abondance aux journées laitières à St Paulien fin avril, et sur le dernier concours en date : le Sommet avec 7 élevages du département et le prix de Championnat Jeune pour Pétale de Richard Tholence à Loudes.

L'Abondance est une laitière dont "le principal atout est sa rusticité et son adaptabilité à beaucoup de systèmes : plus ou moins intensif, avec du maïs pour plus de lait ou en haute montagne pour la transformation fromagère…" explique le président. En Haute-Loire, on n'a pas d'AOP, le lait est donc vendu en laiterie et plutôt bien valorisé grâce à son taux protéique notamment. Les chiffres du Contrôle laitier affichent une production moyenne par vache de 5 436 kg avec 34,2 de TP.

Bref, l'Abondance séduit toujours des éleveurs. "Ces dernières années, on a eu quelques créations de troupeaux dans le Cantal et le Puy-de-Dôme". Au sein du Syndicat, on est fier de la génétique altiligérienne en race Abondance. Chaque année, 1 à 2 taureaux nés en Haute-Loire entrent en Station.

Recherche d'autonomie

Lors de l'AG, le 3 novembre prochain, les présidents du Syndicat Abondance et de Haute-Loire Conseil élevage, s'intéresseront en priorité aux coûts des fourrages sur l’exploitation : méthode de calcul et analyse des coûts (mécanisation, intrants, rendement…) à partir de l'élevage d'Emmanuel Page. 

Il conduit seul, un troupeau de 47 laitières et leur suite, sur une surface totale de 54 ha dont 6ha de céréales, 4 ha de maïs et le reste en herbe. Si le système semble un peu intensif, l'exploitant est en recherche d'autonomie et pour cela optimise la gestion du pâturage. "De début mai à mi octobre, les laitières sont dehors jours et nuits avec une alimentation à l'herbe. La production laitière est d'environ 6000 litres par vache et par an. Ma priorité, c'est de produire du lait pas cher…"

Pour en savoir plus sur la race Abondance et sur le système en place chez Emmanuel Page, mais aussi sur les chiffres de Haute-Loire Conseil élevage, rendez-vous jeudi 3 novembre à Saugues.

 

Haute-Loire Conseil Elevage en assemblée générale avec le Syndicat Abondance

Jeudi 3 novembre à partir de 10h15, auront lieu les assemblées générales de Haute-Loire Conseil Élevage et du Syndicat des
Éleveurs Abondance à Saugues, salle culturelle Robert Sabatier, place du Breuil.
Au programme :
10h30 : Assemblées Générales Statutaires du Syndicat de la race Abondance et de Haute-Loire Conseil Élevage
11h15 : Assemblée Générale Extraordinaire de Haute-Loire Conseil Élevage pour modification des statuts
11h30 : Intervention de Vincent Gastel, conseiller expert génisses de Haute-Loire Conseil Élevage : qui présentera l’étude régionale sur la qualité des colostrum et un exposé sur le vêlage à 2 ans :
une conduite optimisée de l’alimentation pour économiser du fourrage.
13h : Repas sur place
14h : visite de l’exploitation de Émmanuel Page à Lavès sur la commune de Venteuges :
. présentation de l’exploitation : les meilleures lignées, bilans
génétique et technique,
. coût des fourrages de l’exploitation : méthode de calcul, et analyse des coûts (mécanisation, intrants, rendement…).
Inscription par téléphone au 04.71.07.21.11, ou par mail : cbouvier@conseilelevage43.fr

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière